in

Conseil de sécurité de l’ONU : Candidature de la Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire pourrait bientôt siéger au conseil de sécurité de l’ONU parmi les dix membres non permanents. En marge de la visite officielle du président indien à Abidjan, le chef d’Etat ivoirien a confirmé la prochaine candidature de son pays pour la période 2018-2019 au sein des 15 membres qui composent cet organe des Nations Unies, sollicitant par la même occasion le soutien de son homologue pour décrocher ce siège.

Les Nations Unies ont dans leur ligne de mire, le président de Côte d’Ivoire

Le conseil de sécurité de l’ONU pourrait très prochainement accueillir la Côte d’Ivoire au sein des membres qui composent le directoire de l’organe onusien. L’actualité ivoirienne est certes dominée par cette visite effectuée par le président indien à Abidjan, mais en marge de ce séjour historique, le chef d’Etat ivoirien a fait une annonce pour le moins inattendu dans la soirée du mardi 14 juin 2016. En compagnie de son homologue Pranab Mukherjee, Alassane Ouattara a officiellement déclaré la candidature de son pays pour siéger au Nations Unies dans le très restreint organe sécuritaire de l’organisation. Composé de 5 membres permanents et de 10 autres avec un statut de non permanent, le président ivoirien souhaite faire son entrée dans ce cercle fermé pour 2018-2019.

Le soutien de l’Inde pour intégrer le conseil de sécurité

C’est au cours d’un dîner organisé dans la soirée du 14 juin dernier que le président ivoirien a sollicité « le soutien de l’Inde à la candidature » de la Côte d’Ivoire pour intégrer cet organe clé des Nations Unies « pour la période 2018-2019 ». Eu égard du renforcement de la coopération entre ivoiriens et indiens, le soutien de Pranab Mukherjee à son homologue Alassane Ouattara est quasiment gagné d’avance.

D’autres pays africains y siègent déjà avant la Côte d’Ivoire

Même si la candidature ivoirienne au sein du conseil de sécurité de l’ONU est un fait exceptionnel pour le pays, certains pays du continent noir ont déjà franchi ce cap. Actuellement le Sénégal détient un siège au sein de l’organe chargé des questions sécuritaires au monde. Le pays de la Téranga en est à son troisième mandat en tant que membre non permanent. Plusieurs organisations sous régionales ont soutenu la candidature sénégalaise : l’UA, l’OIF ou encore la CEDEAO. Siégeant depuis janvier 2016, le mandat du Sénégal s’achèvera en 2017. Deux autres Etats sont également présent au sein du conseil sécuritaire, il s’agit de l’Angola et de l’Egypte.

Merci de donner une note

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mariage d’Eto’o et Georgette : face aux commentaires et mauvaises langues

Ethiopie : plus de 400 morts au cours d’une répression sanglante