ACTUALITE

L’Afrique du Sud déjoue un gros projet d’attentat terroriste à Pretoria

attentat afrique du sud

Deux frères jumeaux sont passés à deux de doigts de faire vivre à l’Afrique du Sud l’une de ses plus sombres pages de son histoire. Tony-Lee Thulsie et Brandon-Lee avaient tous en projet de faire exploser l’Ambassade des Etats-Unis basé à Pretoria et plusieurs établissements de confessions juivees. La police sud-africaine a mis la main sur les auteurs de l’attentat terroriste qui était en cours ce 10 juillet à Johannesburg. En plus de la fratrie, deux autres présumés islamistes sont actuellement sous les verrous en attente de leur jugement.

Une attaque islamiste contrecarrée par les autorités sud-africaines

L’Afrique du Sud n’est pas passé loin de vivre une attaque terroriste sans précédent. Le dimanche 10 juillet 2016, deux frères jumeaux, répondant aux noms de Brandon-Lee et Tony-Lee Thulsie, ont été intercepté par la police sud-africaine. Ils planifiaient un projet d’attentat à Pretoria contre les américains et les juifs. Selon les sources sécuritaires, la fratrie projetait de « poser des bombes contre l’ambassade des Etats-Unis et des établissements juifs dans le pays », a expliqué Hangwani Mulaudzi, porte-parole des ‘‘Hawks’’, l’unité d’élite de la police sud-africaine chargée de la lutte contre le crime organisé et les réseaux de corruption à grande échelle. Les deux frères et deux autres suspects interceptés dans cette même journée de dimanche sont actuellement derrière les barreaux en attente de l’ouverture de leur procès qui devrait se tenir le 19 juillet prochain.

Comparution des suspects ce lundi en Afrique du Sud

Brandon-Lee et Tony-Lee Thulsie ont fait une première comparution ce lundi 11 juillet devant un tribunal pour la notification des charges retenues contre eux. Les deux frères âgés de 23 ans sont d’abords accusés d’avoir « comploté en vue de commettre des actes terroristes contre une représentation des Etats-Unis et des institutions juives ». En plus de cette accusation, ils sont aussi poursuivis pour avoir fait « la promotion des motivations politiques, religieuses et idéologiques de l’Etat islamique en Irak et au Levant », sans compter les charges pour incitation de personnes ‘‘à les aider’’ en rejoignant les rangs de l’Etat islamique.

Sur les traces des auteurs du projet d’attentat terroriste depuis un an

Bien avant l’arrestation des jumeaux qui tentaient de faire exploser des bâtiments symboliques à Pretoria, les autorités sud-africaines avaient été alertées par les services américains de l’imminence d’une attaque terroriste. La mise en garde qui remonte à un mois avait été très mal reçue par les autorités sud-africaines, jusqu’à ce qu’elles évitent de justesse le pire à leur pays. Les renseignements sud-africains placés les suspects sous surveillance depuis 2015. Et selon un responsable de la sécurité proche du dossier ‘‘l’enquête a montré qu’ils tentaient de rejoindre le groupe terroriste Etat islamique’’, et cela à plusieurs reprises, une thèse confirmée par Hangwani Mulaudzi : « ils ont essayé de quitter le pays à deux reprises, via l’aéroport Or Tambo et via le Mozambique ».

Droit d’auteur image de couverture : http://fr.123rf.com/profile_fergregory

19,425 total views, 18 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut