ACTUALITE

27ème sommet de l’UA : l’Union Africaine veut quitter la CPI

Le Rwanda est l’hôte du 27ème sommet des chefs d’Etats de l’UA. Au cours de cette table ronde, les dirigeants de l’Union Africaine envisagent de s’attaquer à plusieurs sujets d’actualité dont la question du terrorisme qui gagne du terrain en Afrique ou encore la mise en place du passeport unique pour valable pour les 54 Etats. Un autre dossier plus sensible encore sera abordé au cours de cette session extraordinaire : le retrait de tous les pays africains de la CPI, la Cour Pénale Internationale

Les dirigeants africains réunis en session extraordinaire à Kigali

A l’occasion du 27ème sommet de l’UA, les dirigeants africains se donnent rendez-vous ce mois de juillet à Kigali la capitale du Rwanda pour débattre de l’avenir du continent noir. L’actualité africaine est actuellement dominée par cette session extraordinaire des décideurs d’Afrique qui sera sanctionnée par plusieurs décisions importantes. A l’ordre du jour, les questions liées à l’avancée du terrorisme sur le continent, mais par-dessus-tout la succession de l’actuelle présidente de la commission de l’Union panafricaine dont le mandat est arrivé à termes. Au sujet de cette fonction, trois nationalités sont en lice pour tenter de remporter cet important fauteuil de l’organisation. Un autre dossier de taille sera également mis sur la table lors de cette énième session des dirigeants d’Afrique : l’épineuse question du retrait collectif de tous les pays du continent de la CPI.

Les consultations en cours pour quitter la CPI à l’issue du 27ème sommet de l’UA

Depuis le mercredi 13 juillet 2016, les différents ministres des affaires étrangères en Afrique sont réunis dans la capitale rwandaise pour le conseil exécutif de l’Union Africaine. La mise en place du passeport unique n’était pas à l’ordre du jour de cette session mais plutôt l’éventualité d’un possible départ des Etats africains de Cour Pénale Internationale. Ce jeudi 14 juillet, la ministre rwandaise des affaires étrangères a laissé entendre que le conseil était favorable à l’idée de voir les pays du continent noir quitter l’instance de la CPI, arguant que « les décisions de la Cour sont de caractère politique et ciblent les dirigeants africains ». Mais cette décision, pour qu’elle soit effective, devra être entérinée lors de la réunion des chefs d’Etats qui se tiendra du dimanche 17 au lundi 18 juillet dans la capitale du Rwanda. Les dirigeants ont un regard plutôt pessimiste sur le fonctionnement de la Cour Pénale Internationale, car toutes les enquêtes diligentées par cette instance juridique depuis sa création ont exclusivement visé les pays d’Afrique et non les autres continents.


Merci au twitos de Jeune Afrique

13,798 total views, 66 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut