ACTUALITE

Baisse du coût de l’Internet en Côte d’Ivoire : quels seront les nouveaux tarifs des opérateurs?

Bonne nouvelle pour les abonnés ivoiriens, les opérateurs mobiles devraient revoir à la baisse le coût de leurs tarifs pour l’accès à la connexion Internet en Côte d’Ivoire. L’annonce a été faite le jeudi 6 octobre 2016 à l’occasion du forum des télécommunications en Afrique, l’ATP. Jugés parmi les tarifs les plus exorbitants de la sous-région, les prix d’abonnements à la connexion web connaîtront un recul dès les prochains mois. Mais il faudrait pour cela que les entreprises de télécommunications jouent le jeu.

La baisse du coût de l’Internet en Côte d’Ivoire sera probablement une réalité dans les mois à venir. Dénommé Africa Telecom People (ATP), un important forum dédié à la télécommunication a réuni le jeudi 6 octobre 2016 à Abidjan plusieurs experts africains des Télécoms. A l’issue de cette rencontre qui s’est tenue au Sofitel Hôtel du district d’Abidjan, il a été annoncé la réduction des prix pour l’accès à la connexion web dans les tous prochains mois : « Nous allons faire que le coût de l’Internet baisse », a déclaré Dr André Apeté, l’un des plus proches collaborateurs de Bruno Koné, le ministre ivoirien de Poste. Cette annonce intervient dans un contexte marqué par un engouement sans précédents de la population ivoirienne pour la connexion au réseau web. Selon les statistiques de l’agence ivoirienne chargée de la régulation du secteur des Télécoms (ARTCI), le nombre d’abonnés mobiles au mois de juin dernier s’élevait à 7.498.587 de personnes sur l’étendue du territoire ivoirien. Si le Dr André Apeté a donné la garantie que « l’Etat fera sa part » pour que la réduction annoncée soit une réalité, ce n’est pas encore le cas pour les opérateurs mobiles. D’ailleurs, ces derniers vont-ils accepter de jouer le jeu ?

Les tarifs de l’Internet mobile en Côte d’Ivoire

Sur le marché ivoirien, les opérateurs de télécommunications pratiquent quasiment les mêmes tarifs. Le pass d’une heure de connexion au réseau Internet en Côte d’Ivoire coûte à l’abonné ivoirien la somme de 200 francs Cfa, soit à peu près 30 centimes en Euros. Pour l’achat du pass 24 heures qui donne à accès à 100 Méga de volume de navigation, il faudra débourser la somme de 500 francs Cfa. Le forfait semaine va de 1500 à 2500 francs Cfa en fonction des tarifs appliqués par les opérateurs. Pour un mois d’abonnement mobile à la connexion web, l’abonné doit débourser environ 5.000 francs Cfa pour un volume d’1giga (soit 7,6 euros), ou la somme de 10.000 francs Cfa (15,2 euros) pour 3 giga de données Internet. Selon les pass proposés par les opérateurs, les tarifs peuvent aller au-delà des 15 euros. A ces divers tarifs, s’appliquent une marge de l’Etat ivoirien qui s’établit à 3% du montant des pass. Cette marge de l’Etat est aux frais de l’abonné et non des opérateurs mobiles.

Les opérateurs vont-ils s’aligner sur la baisse des coûts ?

« Que chacun accepte d’y investir », avait déclaré Dr André Apeté, le Directeur de cabinet du ministre ivoirien Bruno Koné à l’issue du forum Africa Telecom People. Cette annonce est un dans une certaine mesure un appel à la bonne volonté des sociétés de télécommunications exerçant en Côte d’Ivoire. Pour faire de ce pari une réalité, les opérateurs devront revoir leurs tarifications à la baisse, un sujet sur lequel aucune des trois sociétés présentes en Côte d’Ivoire ne s’est exprimée pour le moment. Pour l’instant, nul ne sait de combien sera la réduction et dans quelles mesures s’appliquera-t-elle. Mais il va de soi que la maison de télécommunication qui consentira la baisse la plus raisonnable aura le dernier sur le marché de l’Internet.

1,279 total views, 21 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut