ACTUALITE

Grève des fonctionnaires de Côte d’Ivoire : 30 à 50% de leur pension menacée

L’administration ivoirienne est partiellement paralysée en raison d’une ‘‘grève de 72 heures’’ décrétée par les fonctionnaires en vue de protester contre la réforme du système des retraites. Entrée en vigueur en 2012, la mesure de recadrage des pensions a occasionné une baisse de 30 à 50% de la somme reçue par les pensionnaires, une situation que de nombreux syndicats d’agents de l’état déplorent dans la mesure où l’âge de la retraite a été avancé de 5 ans.

Les fonctionnaires de Côte d’Ivoire ont lancé une ‘‘grève de 72 heures’’ entrée en vigueur ce mardi 8 novembre 2016 en guise de protestation contre la réforme des retraites instituée il y’a quatre ans par décret présidentiel. Mais si en 2012 la mesure était passée comme un couteau dans du beurre, les agents de l’administration ivoirienne manifestent beaucoup plus de mécontentement que de sympathie à l’égard de cette décision. Le mot de grève a été lancé lundi 7 novembre par Zadi Gnagna actuellement à la tête d’une plateforme composée d’une cinquantaine d’associations syndicales du secteur public. Selon lui, ‘‘cette réforme est une très grande reculade contre laquelle nous comptons nous battre’’, a-t-il précisé dans la journée de lundi. Le président de la plateforme des organisations professionnelles du secteur public va encore plus loin en menaçant qu’il ne s’agit pour l’instant que d’une « grève d’avertissement de trois jours qui va se durcir, si nos exigences ne sont pas satisfaites », rappelle Zadi Gnagna. Après l’arrêt de travail observé par les instituteurs ivoiriens, c’est désormais toute l’administration du pays qui risque d’être paralysée dans les jours à venir si rien n’est fait.

L’âge de départ augmente mais les choses s’empirent

Initialement fixée à 55 ans et 60 ans, l’âge de départ à la retraite a été augmenté de 5 ans, comme le stipule l’article 2 du décret n°2012 – 652 du 11 juillet 2012 :
Article 2 : « La limite d’âge d’admission à la retraite des fonctionnaires de la catégorie D à la catégorie A, grade A3 est fixée à 60 ans à compter du 1er janvier 2012.
La limite d’âge d’admission à la retraite des fonctionnaires de la catégorie A, grade A4 à A7 est fixée à 65 ans à compter du 1er janvier 2012. »
Dans ce cas de figure, « Un professeur d’université de grade A7 (le plus élevé dans la fonction
publique) touchait 950.000 francs CFA (environ 1.450 euros) comme pension de
retraite. Avec la réforme, il est à 450.000 francs CFA (687 euros) », explique Zadi Gnagna. En d’autres termes, le décret permet aux fonctionnaires de travailler plus longtemps mais cela n’améliore pas leurs conditions de départ à la retraite. Pourtant, cette réforme instaurée en 2012 a fait passer les cotisations de 6 à 8,33%. Pire, le montant des pensions versées aux retraités de l’administration ivoirienne a baissé de 30% pour certains et même de 50% pour d’autres salariés de la fonction publique. La période d’observation des trois jours de grève est entrée en vigueur ce mardi 8 novembre. Mais si l’Etat tarde à satisfaire les exigences de la plateforme syndicale, le risque d’une paralysie générale de l’administration ivoirienne n’est pas exclure dans les prochains jours. A titre de rappel, plus de 200.000 agents de l’Etat sont concernés par cette réforme des retraites.

732 total views, 21 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut