ACTUALITE

Côte d’Ivoire : Incidents de Doropo et Yamoussoukro

 Hamed Bakayoko parle enfin sur les incidents survenus ces dernières heures en Côte d’Ivoire, précisément dans la localité de Doropo et le district de Yamoussoukro, n’ont laissé aucun ivoirien indifférent. Après les faits, le ministre de l’intérieur Hamed Bakayoko est sorti de son silence pour donner son opinion sur les heurts qui ont éclaté entre forces de l’ordre et population ivoiriennes.

Le ministre ivoirien de l’intérieur donne son point de vue

L’actualité des événements de Doropo (Nord-Est) et de Yamoussoukro qui ont fait des morts «interpellent», a estimé, jeudi, à Abidjan le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de la sécurité Hamed Bakayoko, relavant des efforts à mener pour que les relations entre les populations et les forces de l’ordre «s’améliorent».
«C’est l’occasion pour moi de vous engager à sensibiliser nos hommes de sorte que leurs relations avec les populations s’améliorent » a déclaré le ministre d’Etat Hamed Bakayoko lors d’une cérémonie de remise de près de 200 véhicules aux forces de l’ordre par le Conseil national de sécurité (CNS) dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.
« (…) les événements de Doropo (Bouna) et de Yamoussoukro, nous interpellent encore à avoir un axe d’effort, de sensibilisation et de formation pour que la confiance revienne durablement entre les populations et nos éléments », a-t-il poursuivi.



Exprimant sa reconnaissance au Chef de l’Etat pour ce don de véhicules, M. Bakayoko a engagé « les chefs des différents corps constitués des forces de sécurité que cet acte du Président soit traduit en des résultats concrets sur le terrain en terme d’amélioration globale de l’indice de sécurité ».

Semaine mouvementée à Yamoussoukro et Doropo

Des affrontements entre jeunes et forces de l’ordre ont eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi à Yamoussoukro, capitale administrative du pays, après la mort d’un homme de 22 ans arrêté par la police. Un peu plus tôt dans la journée à Doropo dans le Nord-Est du pays, des affrontements avaient fait 4 morts dont 2 gendarmes.

Source : LS/APA

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut