in

Le Nigéria partenaire du Japon et de la France pour réaliser des films d’animation

Le Nigeria est en partenariat avec le Japon et la France pour réaliser des films d’animation, a annoncé jeudi à Abuja, le ministre nigérian de l’Information et de la Culture, Lai Mohammed.

« Ce que nous avons vu ici est un autre genre de réalisation de films et je suis sûr que nous serons en mesure de collaborer avec les ambassades du Japon et de la France pour renforcer les capacités de l’industrie cinématographique du pays », a-t-il dit en marge de la deuxième édition du Festival du film d’animation organisé par les ambassades du Japon et de la France à Abuja.

« Nous avons accepté de travailler ensemble parce que les Japonais développent énormément cette industrie de l’animation et ils ont promis de collaborer à nouveau avec nous dans le renforcement des capacités », a-t-il ajouté.

Avec la technologie dans l’industrie cinématographique, le potentiel est immense, a encore dit Lai Mohammed.

L’ambassadeur de France au Nigeria, Denys Guaer, a pour sa part noté que les films d’animation sont devenus une partie importante de l’industrie du cinéma à l’échelle mondiale et qu’elle a créé des emplois et fait la promotion du pays.

Gauer a déclaré que la collaboration avec le Nigeria dans ce secteur donnerait plus de visibilité aux films d’animation du Nigéria.

Il a ajouté que l’industrie du film d’animation s’est bien développée dans de nombreuses régions du monde et, toujours selon lui, le festival a été organisé pour présenter la production japonaise et française à Abuja.

Le film d’animation en France, a-t-il dit, offre de l’emploi à beaucoup de personnes et au Japon c’est devenu un label.

Selon lui, l’industrie du film d’animation crée de la richesse et il ya un nouveau marché à occuper au Nigeria, c’est pourquoi nous voulons la rendre plus visible et coopérer pour la développer au Nigeria.

Il a également ajouté que l’histoire et la culture du pays pourrait être promues à travers l’art des films d’animation.

L’ambassadeur japonais au Nigeria, Sadanobu Kusaoke, a déclaré pour sa part que le festival du film d’animation est un bon projet de la coopération culturelle entre les deux pays.

Source: MM/GIK/nbd/of/APA

Merci de donner une note

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restitution prochaine d’une stèle égyptienne trouvée en Suisse

Championnat de Ligue 1 Côte d’Ivoire : Canal+ a commencé la diffusion