ACTUALITE

Salaire des présidents africains

Connaître le salaire des chefs d’Etats africains est une tâche particulièrement difficile, au regard des nombreux secrets qui entourent les rémunérations de certains présidents africains. La masse salariale des dirigeants du continent noir n’est pas aussi élevée que ceux de leurs homologues des pays occidentaux mais….

Cela peut surprendre, mais les présidents les plus riches d’Afrique n’ont pas forcément un salaire à la hauteur de leur fortune personnelle. A la tête de leurs pays respectifs depuis des dizaines d’années pour certains, la rémunération salariale des chefs d’Etats africains est une information qui a rarement été dévoilée au grand jour. Et même aujourd’hui, de nombreux pays du continent noir tiennent dans le plus grand secret le traitement salarial de leurs souverains. Le Tchad, la Libye ou encore le Soudan font partie du cercle très réduit de pays où les salaires des dirigeants ne sont pas connus, du moins officiellement. Sur la liste des présidents les mieux payés de notre continent, le sud-africain Jacob Zuma vient en seconde position du classement avec une rémunération estimée à plus de 10.000 euros. A l’inverse du mieux payé, il y’a également le dirigeant le moins bien payé. Voici donc un aperçu de la masse salariale de nos chefs d’Etats africains en 2016, le montant qui est officiellement connu.

10ème Ellen Johnson Sirleaf (Libéria)

La dixième place de ce classement est occupée par une femme, Ellen Johnson Sirleaf, la présidente du Libéria depuis 2006. Elle est l’une des rares dames au monde à accéder à la tête d’une nation à la faveur d’un scrutin présidentiel. De source officielle, le salaire de la première femme présidente du continent africain est évalué à 5470 euros par mois, soit à peu près l’équivalent de 3,6 millions de Francs Cfa.

9ème Abdelaziz Bouteflika (Algérie)

En poste depuis le 27 avril 1999, Abdelaziz Bouteflika est le cinquième dirigeant que l’Algérie a connu dans son histoire. En dépit des nombreuses polémiques sur son état de santé, le président algérien demeure toujours aux commandes de la nation, même si on le voit apparaître rarement en public. A ce jour, sa rémunération salariale serait de 6334 euros par mois.

8ème Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire)

Bien qu’il soit logé à la huitième place de ce classement, le président ivoirien est le chef d’Etat le mieux payé de l’Afrique de l’ouest, et aussi le plus riche de la zone UEMOA selon certaines sources. Officiellement, le salaire brut perçu par le dirigent ivoirien s’élève à 7300 euros, soit une masse salariale mensuelle comprise autour de 4,7 millions de francs Cfa.

7ème Denis Sassou Nguesso (Congo)

La recherche du septième président le mieux payé d’Afrique nous conduit au Congo Brazzaville. Arrivé au sommet de l’Etat le 25 octobre 1997 à la faveur d’un coup d’Etat, Denis Sassou Nguesso gère son pays d’une main de fer depuis près de 20 ans. De source officielle, son traitement salarial serait estimé à 7622 euros, soit près de 5 millions de francs Cfa.

6ème Ikililou Dhoinine (Comores)

Le Comores est une île d’Afrique Australe généralement connu pour ses belles plages et ses destinations touristiques de rêve. Mais sur le plan politique et financier, c’est un Etat quasiment discret lors des prises de décisions sur le continent africain. Son actuel dirigeant, Ikililou Dhoinine, perçoit tous les mois un salaire net de 8130 euros.

5ème Uhuru Kenyatta (Kenya)

La cinquième place du classement des salaires des dirigeants africains revient au président kenyan Uhuru Kenyatta. Il y’a deux ans de cela, son traitement salarial était supérieur aux 9000 euros mensuels mais le chef d’Etat kenyan a consenti à une réduction de sa rémunération ainsi que de certains de ses ministres. Aujourd’hui il se retrouve avec une masse salariale de 8250 euros, soit un peu plus de 5,4 millions de Francs Cfa.

4ème Hage Geingob (Namibie)

Elu à la tête de la Namibie en 2014, le président Hage Geingob est l’un des chefs d’Etats les mieux payés en Afrique. Même si la Namibie est l’un des Etats africains dont on parle le moins, du moins sur le plan économique, son dirigeant touche chaque mois la somme de 9217 euros bruts par mois, c’est-à-dire mieux que son homologue du Nigéria.

3ème Beji Caïd Essebsi (Tunisie)

La masse salariale du président tunisien s’élève à 13.712 euros bruts par mois. Le traitement salarial n’est pas aussi imposant que celui de ses prédécesseurs n’est Beji Caïd Essebsi tout de même se vanter d’avoir un salaire supérieur à certains homologues à la tête de grandes nations.

2ème Jacob Zuma (Afrique du Sud)

Officiellement, le dirigeant sud-africain occupe la seconde place du classement des présidents les mieux payés en Afrique avec un salaire de 16200 euros par mois, soit un peu plus de 10,5 millions de francs Cfa. Malgré un traitement aussi élevé, Jacob Zuma ne figure pas sur la liste des dirigeants les plus riches du continent.

1er Mohamed VI (Maroc)

Le souverain du royaume chérifien a plusieurs sources de revenus, car e, dehors de ses fonctions au sommet de l’Etat, Mohamed VI reste l’un des plus grands hommes d’affaires du continent noir. Selon un projet de loi datant de 2013, le souverain marocain percevrait un salaire mensuel situé autour des 45.000 euros, soit plus de 29 millions.

171 total views, 6 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut