ACTUALITE

Les 5 japonais les plus riches du monde

Les 5 japonais les plus riches du monde

Le pays du soleil levant est en train de voir son soleil financier se lever véritablement.

Les 05 hommes les plus riches du japon, sont le témoignage de la bonne santé financière du pays avant la déflation. De 1968 à 2010, le Japon a été la deuxième économie mondiale derrière celle des États-Unis, avant de se faire dépasser par la Chine. Pourtant aujourd’hui encore, Tokyo, capitale du Japon compte le plus grand nombre de millionnaires parmi les villes du monde. Important est-il alors de vous faire découvrir le classement des 5 japonais les plus riches au monde, même si ceux-ci ne figurent pas en tête parmi les hommes les plus riches du monde.

5. Kunio Busujima, le fondateur de Sankyo

C’est le doyen de ce classement des 5 japonais les plus riches a 86 ans il est, qui conçoit des machines à jeu Pachinko, une sorte de machine à sous version japonaise. La machine se présente sous la forme d’un flipper vertical dans lequel un joueur tire des billes, qui dévaleront le plateau de la machine à travers une forêt de petits clous. En tombant à certains endroits spécifiques, les billes débloquent des bonus sous forme de billes que l’on peut échanger ensuite avec de la monnaie sonnante et trébuchante.

4. Hiroshi Mikitani, l’avenir du e-commerce

A 47 ans est à la tête d’une fortune estimée à 6.3 milliards de dollars, c’est le patron de l’entreprise e-commerce Rakuten. C’est aussi le plus jeune millionnaire du pays, en effet, Hiroshi Mikitani a bâti en quinze ans un groupe qui pèse aujourd’hui 32 milliards de dollars et qui est présent dans de nombreux secteurs : la banque et l’assurance en ligne, les voyages, les médias et bien sûr l’e-commerce.

3. Masayoshi Son, le prophète de la Tech asiatique

L’homme d’affaires et chef d’entreprise japonais à 54 ans. Masayoshi Son est le fondateur et président directeur général de SoftBank, opérateur Internet et téléphonique depuis 1981. C’est une véritable icône au pays du soleil levant, surtout depuis la catastrophe de Fukushima en 2011. Il fut en effet l’un des premiers à sortir son chéquier pour venir en aide aux victimes du tsunami, via un don personnel de 130 millions de dollars.

2. Nobutada Saji, le décideur de Suntory

Nobutada possède 90% de Suntory, chaîne de boissons et est le petit-fils du fondateur de Suntory créée en 1899, c’est la plus ancienne société de fabrication et de distribution de boissons alcoolisées au Japon. La famille Saji, s’est diversifiée en rachetant le groupe Orangina Schweppes en 2009.

1. Tadashi Yanai, le boss de 10,6 milliards de dollars d’Uniglo

Tadashi est le patron de la chaîne de vêtements Uniqlo, qui a récemment ouvert un de ses magasins à New York, le plus grand de la 5è avenue avec ses 8.200m², et un encore plus grand à Ginza, Tokyo en mars. Lancée en 1984, Uniqlo est aujourd’hui une marque qui mue, jouant à la fois sur la créativité et la technologie. Parallèlement, Uniqlo travaille avec le géant japonais de la chimie Toray pour sa collection HeatTech : gilet aux fibres injectées de protéines de lait qui hydratent la peau, tee-shirts thermiques recyclant l’énergie cinétique.
La richesse du japon va grandissant comme sa population.

Cliquer et profiter
Haut