Ben Carson, le meilleur neurochirurgien afro-américain

Sa réputation a dépassé son entendement, et son succès pendant l’opération des siamois lui a valu plus d’un mérite.

Ben Carson, le neurochirurgien afro-américain est le nouveau ministre du logement et de l’urbanisme du gouvernement Trump. Ultraconservateur, de confession évangélique, il avait été l’un des adversaires de M. Trump dans la course à l’investiture républicaine pour l’élection présidentielle.

Un parcours tumultueux dans les rues de Detroit

Né en le 18 septembre 1951, dans les quartiers populaires de Detroit au sein d’une famille désaccordée puis séparée. Il parvient tout d’abord à modérer un tempérament de bagarreur en se plongeant dans la Bible. Sous la férule d’une mère exigeante, il se lance ensuite à corps perdu dans les études et accède à la prestigieuse université de Yale. Diplômé en psychologie, il se tourne vers la neurochirurgie. Et devient en un temps record professeur de neurochirurgie, d’oncologie, de chirurgie plastique et de pédiatrie et le chef du service de neurochirurgie pédiatrique au Johns Hopkins Hospital6 de Baltimore (Maryland).

L’incontournable de la neurochirurgie

En 1987, Benjamin Carson réalise une première mondiale en réussissant une opération permettant de séparer deux jumeaux siamois allemands reliés l’un à l’autre par le bas de la tête depuis leur naissance. Les opérations de siamois reliés par la tête sont très risquées. Elles s’étaient toujours soldées auparavant par le décès d’un ou des deux jumeaux. Carson et son équipe (70 personnes) travaillèrent pendant 22 heures consécutives, réussissant à séparer les deux jumeaux siamois sans qu’aucun ne décède. Au cours de l’opération, un abaissement volontaire de la température des corps, a été couplée à un déroutage de la circulation sanguine et à un arrêt cardiaque volontairement réalisé par l’équipe médicale pour les besoins de l’opération.

Par la suite, il a réalisé plusieurs autres opérations de séparation de siamois reliés par la tête. En 1994, opération de séparation de deux siamoises de 7 mois, reliées par la tête. Elles sont décédées des suites de complications chirurgicales dues au fait qu’elles partageaient des fonctions importantes au niveau du cœur et des reins. En 1997, opération de deux siamois zambiens de 11 mois avec une équipe de 50 personnes. Les jumeaux étaient reliés par la tête, mais leurs têtes étaient orientées dans des sens opposés. Les deux jumeaux vivent actuellement en Zambie. En 2003, il fait partie d’une équipe internationale réunie à Singapour qui a réalisé une opération visant à séparer deux sœurs siamoises iraniennes adultes. L’opération trop risquée a abouti au décès des deux sœurs. En 2003, opération de Lea et Tabea Block, des siamoises allemandes. Une des deux décèdera quelques heures après la fin de l’opération.

Benjamin Carson va réaliser plus de 500 opérations chaque année sur des enfants souffrant de divers problèmes, pouvant être des problèmes neurologiques, des tumeurs.

Son entrée en politique va être moins brillante

Apres son discours remarqué en 2013 au National Prayer Breakfast devant Barack Obama dans lequel il condamne le politiquement correct, affirme l’importance de l’éducation en se référant à Tocqueville, propose un compte santé défiscalisé alimenté tout au long de la vie, adossé à un dossier médical électronique, et soutient un impôt à taux unique.

Son slogan « Cours, Ben, cours » et lui donne plus de 4 millions de dollars, et  24 % d’intention de vote dans les premiers sondages pour les primaires faisant un des meilleurs score face à Hillary Clinton avec un retard de 7 %. Début 2015, il prépare son annonce officielle de candidature, rendue publique le 3 mai. Après les premiers débats télévisés, il devient le principal rival de Donald Trump dans les sondages en novembre 2015. Mais sa campagne est entachée par la révélation de plusieurs mensonges ou incohérences, notamment concernant sa jeunesse, dans laquelle il aurait tenté de poignarder un de ses camarades. Mais aussi des déclarations dans lesquelles il prétendait avoir fait des études à la prestigieuse académie militaire de West Point. Il quitte la course le 2 mars et soutient officiellement la candidature de Trump.


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !