in

Logements sociaux en Côte d’Ivoire : les 1ères maisons livrées le 22 décembre

C’est bientôt la fin du calvaire pour les milliers de souscripteurs ivoiriens au projet de logements sociaux initié par le ministère de la construction en Côte d’Ivoire. Le ministre de la construction a annoncé dans un communiqué le démarrage de l’opération de livraison des premières maisons aux propriétaires dès le 22 décembre prochain.

La date d’attribution des premiers logements sociaux en Côte d’Ivoire est enfin connue. Le ministre ivoirien de la construction Mamadou Sanogo a annoncé dans la journée du lundi 5 décembre 2016 que les premières maisons seront livrés d’ici fin la fin de l’année : « les ivoiriens attendent beaucoup du programme des logements sociaux initié par le chef de l’Etat. Je souhaite un plaidoyer auprès du premier ministre afin de remettre les clés des premiers logements sociaux, le jeudi 22 décembre pour la cité Ado, et le 5 janvier 2017 pour les maisons de Bingerville ». C’est bientôt le soulagement pour les quelques 72 souscripteurs ivoiriens ayant participé à ce projet lancé en Mars 2013 par le président Ouattara. Pour la mise en place de ce plan social, l’Etat ivoirien a fait appel à plus de 40 promoteurs immobiliers. Même si les souscripteurs peuvent déjà se réjouir de cette nouvelle, il faut toutefois rappeler qu’il s’agit d’un plaidoyer et non une date officielle déjà arrêtée. Mais tout semble indiqué que le chronogramme présenté par le ministre de la construction sera bel et bien respecté.

Les logements sociaux, une opération vivement critiquée par les ivoiriens

A la base, le projet de construction de logements sociaux en Côte d’Ivoire avait été initié pour permettre au plus grand nombre d’ivoiriens, du moins ceux ayant souscrit à cette opération, d’être propriétaire d’une maison dans les années à venir. Si au départ l’engouement des populations pour le projet était manifeste, les mois qui ont suivi ont donné lieu à la déception de plusieurs personnes ayant souscrit au projet. Sur les milliers d’ivoiriens qui ont entamé les premières démarches, nombreux sont ceux qui ont abandonné la procédure en cours pour de nombreuses raisons imputables au manque d’information réelle autour de ce programme gouvernemental. Au grand regret des ayant droits, les choses n’avaient pas été bien clarifiées dès le départ par les différents acteurs. Après le versement de la première tranche de 30.000 francs Cfa pour l’ouverture des dossiers, plusieurs souscripteurs ont fait volte-face, sans avoir peu récupérer leur mise de départ. Selon le chronogramme qui avait été fixé par le gouvernement au départ, il était prévu de livrer 60.000 maisons En Côte d’Ivoire, dont 50.000 à Abidjan.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Top 10 des villes les plus chères du monde en 2016

Les bienfaits du pamplemousse