in

Célébration du Maoulid en Côte d’Ivoire : lundi 12 décembre déclaré férié

La célébration du maoulid par les musulmans de Côte d’Ivoire aura lieu le lundi prochain sur toute l’étendue du territoire national.

Les musulmans de Côte d’Ivoire célébreront le Maoulid le lundi 12 décembre 2016, c’est l’information principale qui ressort du communiqué lancé le jeudi 7 décembre par le Cosim, le conseil supérieur des imams de Côte d’Ivoire. A travers cette célébration religieuse, les croyants de confession musulmane commémorent la naissance du prophète Mahomet, le messager de Dieu sur qui le Coran, livre saint de l’Islam, a été révélé il y’a de cela plus de 1400 ans. La célébration du Maoulid, c’est-à-dire l’anniversaire de la venue au monde du messager Mahomet, est une tradition que l’on retrouve également chez les chrétiens. Chez les croyants de confession chrétienne, la fête de noël consiste également en la célébration de la naissance de Jesus, fils de Marie. A l’occasion de la célébration du Maoulid prévu pour le lundi prochain, les fonctionnaires et travailleurs de Côte d’Ivoire auront droit à une journée fériée chômée et payée.

La célébration du Maoulid, une soirée de rappel

Pendant la cérémonie de commémoration de l’anniversaire du prophète Mahomet, les guides religieux délivrent plusieurs messages à leurs fidèles. Cette fête revêt une importance particulière pour les imams de Côte d’Ivoire car c’est l’occasion pour eux de partager avec leurs fidèles l’histoire du prophète de l’Islam. C’est une journée à travers laquelle les guides invitent les croyants à semer l’amour entre eux, à partager, à venir en aide à la communauté musulmane et surtout à œuvrer pour préserver la paix et l’entente sociale. A l’instar des musulmans de la Côte d’Ivoire, ceux du Sénégal, du Mali et autres pays de la sous-région célèbrent également ce jour. Mais les fondements de fête divisent plus ou moins les musulmans.

Une commémoration qui ne fait pas l’unanimité

Si en Côte d’Ivoire ou dans d’autres pays, les musulmans célèbrent le Maoulid, d’autres croyants par contre s’abstiennent de fêter l’anniversaire du messager de l’Islam. Pour ces derniers, cette fête n’est pas une recommandation qui figure dans le Coran ou encore dans les textes rapportant les propos et fait de Mahomet que les musulmans nomment ‘‘hadiths’’. Et même sur le territoire ivoirien, certains musulmans sont contre la célébration du maoulid.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Le DJ le mieux payé pendant l’année 2016

Manu Dibango concert contre la piraterie musicale au Cameroun