Hausse de 39,8 pc des exportations sénégalaises

Les exportations sénégalaises dans la zone CEDEAO ont connu une hausse de 39,8 pour cent sur la période 2010-2014 passant de 290 milliards à 405 milliards CFA selon Pierre Ndiaye, Directeur général de la planification et des politiques économiques du Sénégal.

« La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est la première destination des exportations sénégalaises avec 33,6 en 2014 contre seulement 11,6℅ pour les importations.

Les exportations de produits agréés au schéma de libéralisation des échanges et à la Taxe préférentielle communautaire ont aussi progressé de 28,5℅ sur la même période, a dit M. Ndiaye lors de l’atelier de formation et d’information de deux jours sur les règles d’origines communautaires UEMOA-CEDEAO.

Le Sénégal a diversifié ses partenaires dans la sous-région avec la conquête de nouvelles parts de marché au Ghana, Liberia et Sierra Léone depuis l’entrée en vigueur du Tarif extérieur commun (TEC) de la CEDEAO.

Le TEC-CEDEAO est la taxe commune à l’importation pour tous les produits en provenance de pays ne faisant pas partie de cet espace.

Les entreprises sénégalaises ont été invitées, lors de cette rencontre, à aller à la conquête du marché régional car l’union douanière offre de nombreuses opportunités : plus de 320 millions de consommateurs, des avantages comparatifs forts, une liberté de circulation en franchise de droits et taxes et existences de nombreuses niches de croissance.

L’atelier est organisé par le secteur privé sénégalais en collaboration avec le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan sur le thème : « Présentation général sur les règles d’origine et les procédures en matière d’origine. »

Plusieurs sous-thèmes ont été exposés par des panélistes, notamment « les règles d’origine (définition, critères, exceptions, preuves) » présenté par Demba Seck, chef du bureau Origine et Valeur de la Direction général des Douanes, « Procédures d’agrément et de délivrance des certificats de l’origine ».

Il s’agit aussi des « Règles et procédures en matière de contestation de l’origine », un exposé fait par le colonel Guidado Sow, consultant et ancien haut cadre de la Direction général des Douanes.

L’objectif de la rencontre est de créer un espace d’échanges et de partage sur les enjeux, les défis, les règles et procédures relatives à l’origine communautaire des marchandises en vue d’une meilleure approbation par tous les acteurs.

Les règles d’origine ont des enjeux économiques et fiscaux importants pour la promotion de l’industrie nationale et de l’intégration économique régionale, indique-t-on.

Source : OKF/od/APA

6,976 total views, 54 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !