in

Les 5 hommes les plus riches de l’Inde

Chaque pays fait de ses milliardaires, sa fierté. L’inde n’est resté en marge de l’évolution de ses nombres de personnes riches.

Les hommes les plus riches de l’Inde n’ont surement pas le gabarit pour se retrouver parmi les hommes les plus riches du monde mais n’en sont pour le moins envieux. Voici la liste, des cinq hommes qui font les grands jours financiers du pays.

5. Dilip Shanghvi, le géant des produits pharmaceutiques, 9 milliards

Dilip Shanghvi (né le 1er Octobre 1955) est un Indien d’affaires et l’une des personnes les plus riches en Inde. Il a fondé Sun Pharmaceuticals avec un partenaire, Pradeep Ghosh. Le Gouvernement de l’Inde lui a décerné l’honneur civil du Padma Shri en 2016. Il a commencé en aidant son père dans son commerce de gros de médicaments génériques d’affaires à Kolkata. Dilip Shanghvi a commencé Sun Pharmaceutical Industries au capital moindre, en 1982, avec un médicament de la psychiatrie et un partenaire. En 1997, Sun a acquis Caraco Pharma, une entreprise américaine déficitaire, dans le but d’élargir la portée de Sun aux Etats-Unis.

4. Pallonji Mistry, le fantôme de la Bombay House, 9,2 milliards

Mistry est un milliardaire très discret, donnant rarement des interviews et rarement visible en public. Ses employés l’appellent l’homme sans défauts et ses amis le décrivent comme humble. Il est connu dans le groupe Tata comme le « fantôme de la Bombay House » (Phantom of Bombay House) pour sa façon de commander calme mais assurée depuis le siège de l’empire de Tata dans le sud de Bombay. Avec 18,4 % d’actions dans Tata Sons, il est l’actionnaire particulier le plus important du Groupe Tata. Il est aussi le président du Shapoorji Pallonji Group à travers lequel il détient Shapoorji Pallonji Construction Limited, Forbes Textiles et Eureka Forbes Limited. Il a également été président de l’Associated Cement Companies. Pallonji a abandonné sa citoyenneté en 2003 pour devenir irlandais, l’Inde n’autorisant pas la double nationalité.

3. Azim Premji, le milliardaire philanthrope, 9,8 milliards

Azim Premji, de religion musulmane (civilisation hindoue), contrôle 79 % des actions de Wipro. Selon Forbes, Premji est le troisième homme le plus riche de l’Inde et le 41e du monde. Le Financial Times l’a considéré dans la liste globale de vingt-cinq personnes qui « ont changé drastiquement la façon de vivre, de travailler ou de penser ». Azim Premji est très engagé dans la philanthropie. En 2001, Premji a créé la Fondation Azim Premji, une organisation sans but lucratif avec la vision de « contribuer de façon significative à améliorer la qualité et l’équité de l’éducation scolaire en Inde, pour construire une société meilleure ».

2. Lakshmi Mittal, l’homme acier de 16 milliards

Également connu sous le nom de Lakshmi Niwas Mittal est un homme d’affaires indien spécialisé dans l’industrie sidérurgique et président d’Arcelor Mittal. Lakshmi Mittal se spécialise, tout d’abord, dans le rachat d’entreprises sidérurgiques au bord de la faillite ; les acquérant à bas prix, il les modernise et les restructure pour les remettre en état de fonctionnement, ce qui augmente considérablement leur valeur. Mittal a procédé ainsi notamment dans les pays de l’ex-Union soviétique, ainsi qu’au Mexique et en Indonésie. Créateur et actionnaire principal (88 %) de la Mittal Steel Company NV, Laksmi Mittal dirige le plus gros producteur d’acier au monde, secondé par son fils Aditya.

1. Mukesh Ambani, le propriétaire d’Antilla, 21 milliards

L’homme d’affaire hindou, Shri Mukesh D. Ambani est le président-directeur général de Reliance Industries. Mukesh Ambani est né en 1957 à Aden, au Yémen. Shri Mukesh D. Ambani possède la maison la plus chère du monde (Harvard Business Review).



1 Point ou Zéro ?

-1 points
Upvote Downvote

Total votes: 1

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 100.000000%

A 72 heures du vote, la Une des journaux ivoiriens toujours dominée par les législatives

Les grandes tendances pour ce noël 2016