Top 10 des entraîneurs les mieux payés de la ligue 1

Les salaires officiels des entraîneurs de la ligue 1 sont enfin connus. Sans surprise le nouveau manager du PSG vient du top 10 des coachs les mieux payés du championnat de première division française de football.

Même si aucun coach de ligue 1 ne figure dans le classement des entraîneurs les mieux payés au monde, leurs conditions salariales sont loin d’être aussi déplorables. Ne vous attendez pas à voir dans ce classement des salaires à 7 chiffres comme dans d’autres championnats européens de football. La rémunération salariale des coachs en France se limite malheureusement à des revenus annuels à six chiffres. Chaque année ces managers à a tête de clubs français empochent des centaines de milliers d’euros en guise de rémunération salariale. La paie n’est pas aussi élevée qu’en Angleterre où les salaires des managers se chiffrent souvent à des millions d’euros annuels, un écart amplement justifié eu égard du gros différentiel entre les budgets des deux championnats. Mais le football reste tout de même une discipline où chaque intervenant brasse plus ou moins une petite fortune. Zoom sur le top 10 des entraîneurs les mieux rémunérés de la première division française.

10ème Pascal Dupraz (Toulouse)

La direction du club toulousain s’est offert les services de l’ex-manager d’Evian jusqu’en 2019 à raison d’une rémunération annuelle estimée à 70.000 euros. Un choix qui s’est avéré payant pour le club puisque Pascal Dupraz a réussi l’exploit d’éviter au club la relégation en deuxième division.

8ème Sergio Conceiçao (Nantes)

Le manager de nationalité portugaise est lié au club de Nantes jsuqu’en juin 2018, date à laquelle expire son contrat. Le technicien portugais touchera un salaire annuel de 90.000 euros bruts à la tête du club de la Loire.

8ème Christophe Galtier (AS St-Etienne)

Malgré une hausse du budget du club pour la saison prochaine, l’entraîneur des stéphanois devra se contenter d’un salaire identique à celui du portugais Sergio Conceiçao. Christophe Galtier, lié à l’AS Saint-Etienne jusqu’en 2018, percevra un salaire de 90.000 euros annuel.

6ème Jocelyn Gourvennec (Girondins de Bordeaux)

Alors qu’il était fortement sollicité par Guingamp, Jocelyn Gourvennec a finalement cédé à la proposition du club de Bordeaux, un contrat qui lui permettra de toucher la bagatelle de 100.000 par an duranr deux saisons.

6ème Bruno Génésio (Olympique de Lyon)

Bruno Génésio est passé du statut d’entraineur adjoint à celui de manager le 24 décembre dernier sur proposition du président de l’OL, Jean-Michel Aulas. En attendant la fin de son contrat qui expire en 2019, le caoch de l’Olympique de Lyon touchera un salaire de 100.000 euros annuels.

5ème Antoine Kombouaré (Guingamp)

Si les dirigeants du club n’ont pas réussi à maintenir Gourvennec à son poste, ils ont en revanche marqué le coup en faisant appel à l’ex-manager du PSG, Antoine Kombouaré. A la tête de Guigamp jusqu’en 2019, l’ancien manageur du PSG percevra une rémunération salariale qui s’élève à 110.000 euros annuels.

4ème Leonardo Jardim (AS Monaco)

Malgré une réduction drastique des dépenses budgétaires, le manager du club de la principauté reste l’un des entraîneurs les mieux payés de la ligue 1. Avec un contrat qui expire en 2019, Leonardo Jardim empoche chaque année 180.000 euros comme salaire annuel.

3ème Lucien Favre (OGC Nice)

Pour succéder à Claude Puel, la direction du club est allée chercher du côté de la Bundesliga pour dénicher Lucien Favre. Lié au club niçois jusqu’en 2019, il percevra une rémunération salariale de 200.000 euros par an.

2ème Rudi Garcia (Olympique de Marseille)

Limogé en janvier dernier de l’AS Rome, Rudi Garcia a été finalement retenu par la direction de l’OM pour un contrat qui expire en juin 2019. Le nouvel entraîneur de l’OM qui fait son retour en ligue 1 touchera un salaire de 250.000 euros annuels.

1er Unai Emery (PSG)

Unai Emery a succédé à Laurent Blanc pour satisfaire les nouvelles exigences du club. Actuellement à la tête du club ayant le plus gros budget de ligue 1 pour la saison à venir, le nouvel entraîneur parisien vient naturellement en tête de top 10 des managers les mieux rémunérés de la première division française avec un salaire annuel de 420.000 euros bruts.

8,248 total views, 49 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !