Les résultats définitifs du CAFOP 2016 en Côte d’Ivoire sont enfin disponibles

Le rideau vient de tomber sur le concours du CAFOP session 2016 en Côte d’Ivoire. Après plusieurs mois d’attente, les résultats définitifs sont enfin disponibles. 7000 places étaient à pourvoir cette année à ce concours.

Les résultats définitifs du concours d’entrée au CAFOP 2016 en Côte d’Ivoire sont désormais disponibles. Le test d’entrée au Centre d’Animation et de Formation Pédagogique a officiellement démarré le 23 avril dernier par les épreuves écrites. Cette année, ils étaient 68.570 candidats à prétendre à ce concours national qui ne comptait que 7000 places disponibles, selon les statistiques données par le ministère de l’éducation nationale. Après une première étape où sont tombés des milliers de candidats, c’est désormais la fin du parcours pour ceux qui sont restés en course avec la proclamation des résultats définitifs consultables à l’adresse http://www.men-deco.org/resultats-pedago-2016/cafop-2016/. Il suffit juste au candidat de renseigner son numéro de table pour savoir s’il a été admis au concours à l’issue du test psychotechnique. S’’inscrivant « dans la politique d’école obligatoire pour tous les enfants de 6 à 16 ans » comme l’avait rappelé la ministre de l’éducation Kandia Camara, le concours du CAFOP vise à combler le manque criant d’instituteurs dans certaines régions du pays. Mais les réalités auxquelles sont confrontés les candidats chaque année en disent long sur la sincérité de ces proclamations.

Les résultats du CAFOP régulièrement dénoncés par les candidats

En plus du montant exigé pour l’inscription au concours et autres dépenses relatives aux démarches administratives liées au CAFOP, il existe depuis de nombreuses années des circuits à travers lesquelles certains candidats, moyennant des pots-de-vin, achètent directement des places disponibles au concours. Il est difficile de chiffrer le nombre de candidats admis à l’examen à travers ce réseau de corruption mais c’est une tendance qui est largement en hausse ces dernières années. En dépit des réformes mises en place pour veiller au bon déroulement des épreuves et offrir les mêmes chances à tous les candidats, la vente de places est un réseau qui continue toujours de prospérer devant l’impuissance des acteurs du système éducatif ivoirien. Il y’a plus qu’à espérer que la politique de décentralisation du test d’entrée au Centre d’Animation et de Formation Pédagogique voulue par la ministre de l’éducation Kandia Camara contribue à réduire ces circuits de corruption, à défaut d’endiguer complètement ce fléau.

Vers une augmentation du nombre de places à ce concours en Côte d’Ivoire ?

L’offre des 7000 places est encore très loin de répondre aux besoins du gouvernement engagé depuis plus de quatre ans dans la lutte contre le déficit d’enseignants dans les écoles primaires, plus particulièrement celles de l’intérieur. Si selon les chiffres du gouvernement ivoirien 35.000 enseignants ont déjà été recrutés ces dernières années, l’augmentation du nombre de places disponibles au CAFOP est une option qui doit être sérieusement envisagée par le ministère de tutelle, eu égard du nombre de candidats très élevé que draine ce concours chaque année.

6,165 total views, 2 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !