De l’or j’adore! gros gisement aurifère de Natougou en 2018

La Société d’exploration minière en Afrique de l’Ouest (Semafo) qui vient d’obtenir le permis d’exploitation minière de son projet aurifère Natougou (Est) et envisage le début de la production en 2018, a appris APA auprès des responsables de la compagnie canadienne.

L’obtention du permis permettra à la société de commencer les travaux de construction en début 2017 afin de produire dans le deuxième semestre 2018.

Une étude de faisabilité projet Natougou a confirmé sa viabilité économique avec un taux de rentabilité interne après impôt de 48% à un prix de l’or fixé à 1100 dollar/oz.

La société prévoit d’y produire, au cours des trois premières années d’exploitation, une moyenne de 226.000 onces/an.

Natougou, le groupe de permis Tapoa constitué de quatre permis d’exploration contigus, Dangou, Pambourou, Boungou et Bossari qui totalisent 772 km2.

Le gisement prévu pour durer sept ans avec une production totale de 36,8 tonnes d’or, couvre une superficie de 29,06 km2.

L’exploitation du gisement permettra de générer des recettes fiscales estimées à 166,09 milliards de FCFA.

Au Burkina Faso, Semafo exploite, en plus de Natougou, la mine de Mana (centre-ouest), laquelle inclut les gisements satellites à haute teneur de Siou et Fofina.

Source:TT/od/APA

6,818 total views, 12 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !