Rétrospective de l’année 2016 en Côte d’Ivoire : sport, politique, culture…

L’année 2016 en Côte d’Ivoire a été particulièrement riche en événements, heureux comme malheureux. Avant le passage au nouvel an, faisons une petite rétrospective sur les faits marquants ont fait la une de l’actualité politique, culturelle et sportive ivoirienne durant les 12 mois écoulés.

La rétrospective de l’année 2016 en Côte d’Ivoire de l’année 2016 est un condensé de tous les événements importants qui ont marqué les ivoiriens et aussi l’opinion internationale au cours des 12 derniers mois. Le paysage politique ivoirien a été particulièrement mouvementé cette année pour plusieurs raisons parmi lesquelles l’adoption de la nouvelle constitution, l’attentat de Grand-Bassam ou encore les récentes élections législatives. Même constat sur le plan culturel où le pays a été frappé par une vague de décès dont la disparition du roi de la Rumba Papa Wemba ou Dickaël Liadé, un chanteur ivoirien qui résidait en France. Sur le plan sportif, le bilan de la Côte d’Ivoire est largement positif car les sportifs ivoiriens se sont surpassés pour hisser le drapeau du pays sur les plus hautes marches du podium. la rédaction de Cotedivoire.news a sélectionné pour ses lecteurs un ensemble d’événements qui ont profondément marqué la population ivoirienne ces douze derniers mois. Retour sur tous les faits marquants qui ont laissé aux ivoiriens à la fois de bons et douloureux souvenirs.

Janvier

Restructuration de l’armée ivoirienne

Au mois de janvier, le parlement ivoirien approuvé un projet de loi portant sur la réduction des effectifs au sein de l’armée ivoirienne. A l’issue de projet baptisé loi de programmation militaire 2016-2020, les effectifs passeront de 41.515 hommes à 40.000 hommes, soit une réduction de 1515 militaires d’ici l’horizon 2020.

Montée des tensions diplomatiques entre Abidjan et Ouagadougou

Le mois de janvier a également été marqué par un regain des tensions entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, en raison du dossier Blaise et des soupçons qui pesaient contre le président de l’Assemblée nationale ivoirienne. Si le torchon a brûlé entre Abidjan et Ouagadougou, c’est aussi parce qu’en plus du mandat d’arrêt émis contre Blaise en Janvier, les nouvelles autorités du Burkina Faso avaient sorti leur preuve contre Guillaume Soro, accusé d’ingérence dans le coup d’Etat manqué du 17 septembre 2015 au pays des hommes intègres.

Février

Naturalisation de Blaise Compaoré

La naturalisation de Blaise Compaoré a été l’un des temps forts de l’actualité ivoirienne cette année, en raison des tensions diplomatiques qui ont éclaté entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Alors qu’il était sous le coup d’un mandat d’arrêt, l’ancien dirigeant du Faso s’est vu octroyer la nationalité ivoirienne, ce qui lui a permis d’échapper, du moins pour l’instant au mandat d’arrêt qui avait été émis contre lui par les autorités burkinabés. Destitué du pouvoir le 30 octobre 2014, Blaise Compaoré a trouvé refuge chez le voisin ivoirien. En dépit de la normalisation des relations ivoiro-burkinabé, le dossier Blaise continue toujours de diviser Abidjan et Ouagadougou.

Visite historique du président turc à Abidjan

Dans le cadre du renforcement des relations entre la Turquie et la Côte d’Ivoire, Recep Tayyip Erdogan était en visite officielle à Abidjan la capitale ivoirienne. A l’issue des 48 heures qu’a duré le séjour du président turc sur le sol ivoirien, plusieurs accord bilatéraux ont été signé entre les deux pays, dans la perspective de voir « tripler le volume des échanges pour atteindre le milliard de dollars à l’horizon 2019-2020 », comme l’avait indiqué le chef d’Etat ivoirien, SEM Alassane Ouattara.

Dogbo Blé déchu de l’armée ivoirienne

Jugé dans le cadre de la mort du général Robert Guéi, Dogbo Blé a été déchu de son grade de général, avant d’écoper d’une nouvelle condamnation à la fin de ce procès. Il s’agissait de l’un des militaires les plus gradés de l’armée ivoirienne. L’annonce avait été faite avant même la fin de second procès attenté contre lui.

Réélection de Sidy Diallo à la FIF

La Fif a réitéré sa confiance à son président sortant lors de l’Assemblée générale ordinaire élective qui s’est tenue à Yamoussoukro. Les dirigeants de clubs de ligue 1 en Côte d’Ivoire ont renouvelé leur confiance à l’homme, en dépit d’un premier mandat au cours duquel son bilan était farouchement contesté par ses détracteurs. Sidy a été maintenu à la tête de la fédération ivoirienne de football jusqu’en 2020.

Mort de Yacou le Chinois

La mort de Yacou le chinois est une information qui a fait la une de toute la presse ivoirienne durant plusieurs jours, eu égard des privilèges dont bénéficiait ce prisonnier à la MACA, maison d’arrêt et de correction d’Abidjan. Tué pendant des échauffourées entre prisonniers, peu de gens savent jusqu’à ce jour qui était réellement Yacou le chinois.

Mars

Neuvième édition du MASA à Abidjan

Du 5 au 12 Mars dernier, Abidjan a vibré au rythme du MASA 2016, le neuvième marché des arts et du spectacle africain. Plusieurs grands noms de la culture africaine se sont retrouvés sur la scène du palais de la culture dont la star camerounaise Manu Dibango et bien d’autres artistes.

Attaque terroriste de la ville de Grand Bassam

L’attentat de Bassam en Côte d’Ivoire est sans doute l’événement le plus triste que le pays aura connu cette année. Le dimanche 13 mars 2016, la cité historique de Grand Bassam a été victime d’une terrible attaque terroriste qui a coûté la vie à 18 personnes dont 3 éléments des forces ivoiriennes. Parmi les victimes de l’attentat de Bassam, plusieurs ressortissants étrangers dont des français, un allemand, un nigérian, un libanais puis une ressortissante venue de la Macédoine. Après la tragédie, le gouvernement ivoirien avait lancé la chasse aux djihadistes et à toute personne susceptible d’avoir aidé les terroristes à orchestrer ces attaques. Après l’arrestation de plusieurs suspects, deux militaires ivoiriens avaient également été mis en cause dans l’attaque terroriste de Bassam.

Affrontements de Bouna

Le conflit intercommunautaire qui a frappé le nord de la Côte d’Ivoire, plus précisément la ville de Bouna au mois de mars, a été l’un des temps forts de l’actualité ivoirienne de l’année. Des affrontements ont eu lieu entre les agriculteurs de la région et des éleveurs peuls. Selon le premier provisoire qui avait été dressé par le gouvernement, les affrontements auraient fait plus de 17 morts et des centaines de réfugiés vers des pays voisins dont le Burkina Faso.

Avril

Décès de Papa Wemba à Abidjan

Le dimanche 24 avril 2016, alors qu’il était en pleine prestation, le roi de la Rumba s’écroule subitement sur scène à l’occasion de la neuvième édition du Femua. Quelques heures après, Asalfo du groupe Magic System annonce sa mort et par la même occasion l’annulation du programme du festival. Sa disparition est survenue le dimanche 24 avril 2016 à Abidjan aux environs de 5h30 pendant sa prestation au Femua.

L’opérateur Koz met la clé sous le paillasson

La fuite du DG de Koz de la Côte d’Ivoire, au moment l’opérateur mobile était frappé par une crise sans précédent, a aussi été l’un des temps forts de l’actualité ivoirienne. Faute d’avoir réglé ses dettes vis-à-vis de l’Etat, l’Agence ivoirienne chargée de réguler le marché des télécommunications (ARTCI) avait retiré à plusieurs maisons de télécommunication leur licence. L’opérateur Koz qui faisait partie de la liste, n’a eu d’autres choix que de mettre la clé sous le paillasson. Mais le départ incognito du DG de la société, sans avoir versé la moindre indemnité à ses salariés, a fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux.

Manifestations intempestives dans les universités ivoiriennes

L’actualité de l’année en Côte d’Ivoire a été également dominée par le bras de fer qui a opposé les syndicats d’étudiants aux forces de l’ordre depuis le mois d’avril. L’enseignement supérieur avait été frappé par une série de grèves estudiantines, paralysant ainsi le bon fonctionnement de certaines universités publiques dont celle de Cocody.

Mai

Trois soldats de l’ONUCI tués en Côte d’Ivoire

L’ONUCI, Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire a perdu des hommes le 26 mai 2016 sur le territoire ivoirien, mais pas sur le champ de bataille. Trois soldats du bataillon sénégalais ont été tués alors qu’ils effectuaient une patrouille.

Arrivée de l’ONUDC en Côte d’Ivoire

L’actualité ivoirienne en mai était aussi dominée par la visite à Abidjan de Pierre Lapaque, représentant de l’ONUDC (Office des Nations Unies pour la lutte contre la Drogue et le Crime). A l’issue de son entretien avec la ministre de la solidarité Mariatou Koné le lundi 2 mai 2016, l’expert onusien a salué l’engagement des autorités ivoiriennes dans la lutte contre ce réseau de trafic humain et aussi invité les autorités à intensifier leurs efforts en vue de mettre un terme à cette exploitation abusive de l’homme par l’homme.

Juin

Accident de Debordo Leekunfa

L’artiste ivoirien Debordo Leekunfa aussi connu sous le pseudonyme ‘‘Opah la nation’’ a été victime d’un accident de la route sur l’axe Abidjan-Yamoussokro le samedi 04 Juin 2016. La sortie de route de leur véhicule a coûté la vie à ses 2 danseurs et son manager. Sur le coup, le second manager de l’artiste, Kprass du gouvernement ainsi que le danseur Soxy la magie, perdent la vie. Le bilan s’alourdira deux jours plus tard avec la mort du 2e danseur, Yvan dit « Matrix ».

La Côte d’Ivoire en quête d’un siège à l’ONU

Pour intégrer le conseil de de sécurité de l’ONU, la Côte d’Ivoire a officiellement déposé sa candidature pour briguer l’un des postes non permanents renouvelables. A l’instar de plusieurs pays africains qui ont déjà siégé au conseil comme le Sénégal, l’Egypte ou l’Angola, la Côte d’Ivoire pourrait faire son entrée en occupant l’un des 10 sièges permanents pour la période allant de 2018 à 2019.

Le président indien à Abidjan

La visite officielle du président de l’Inde en Côte d’Ivoire a fait la une de presse, non seulement en raison de son caractère historique, mais aussi pour la signature des nombreux accords commerciaux qui ont lieu à l’occasion de cette visite entre les deux pays.

Grève des employés de l’ONU en Côte d’Ivoire

Le mois de Juin 2016 a été marqué par une grève des employés de l’ONUCI après l’annonce officielle de la fin de la mission onusienne en en 2017. Le personnel ivoirien travaillant pour le compte de la mission est entré en grève pour exiger le paiement d’une indemnité de départ à plus de 700 salariés ivoiriens, une exigence qui n’a juste-là pas reçu le quitus de l’ONUCI.

Juillet

Hausse des factures d’électricité

Dans la matinée du 19 juillet à Yamoussoukro, des manifestants en colère ont pris d’assaut des bâtiments occupés par le seul fournisseur d’énergie au pays, la CIE, protestant contre le coût élevé des quittances et l’émission de factures en l’espace d’un mois. Plusieurs villes de l’intérieur avaient suivi le mouvement de protestation.

Décès du père de Serge Kassi

Serges Kassy l’un des précurseurs de la musique reggae en Côte d’Ivoire et anciennement membre de la galaxie patriotique, a perdu son père à Abidjan dans la nuit du jeudi au vendredi 8 Juillet 2016.

Août

Labellisation de l’attiéké ivoirien

La décision de protéger les droits de cette appellation a été adoptée en conseil des ministres le mercredi 3 août dernier à Abidjan. Elle intervient dans un contexte où la notoriété des semoules de manioc qui au départ étaient consommées localement, traverse désormais les frontières ivoiriennes.

Cheick Cissé accusé de viol à Rio

La Côte d’Ivoire s’est retrouvée sous le feu des projecteurs suite une plainte déposée contre Cheick Cissé pour tentative de viol pendant les JO de Rio. Il avait été reproché à ce dernier d’avoir tenté d’harceler sexuellement une bénévole brésilienne le mardi 2 août 2016 lors de sa séance de strapping.

Cheick Cissé ramène l’or en Côte d’Ivoire

L’Ivoirien Cheick Cissé est rentré dans l’histoire du taekwondo en Côte d’Ivoire pour avoir offert à son pays sa toute première médaille d’or une compétition de jeux olympiques. Après le sacre de 1984, aucun athlète ivoirien n’avait réussi à remporter la moindre médaille dans une compétition olympique. Il aura fallu attendre les JO 2016 de Rio pour voir la Côte d’Ivoire garnir son palmarès avec un second sacre et pas n’importe lequel.

Septembre

Festival des grillades

Près de 50 grilleurs ainsi des dizaines de milliers de festivaliers se donneront rendez-vous au palais de la culture les 10 et 11 septembre prochains pour vibrer au rythme du 9ème festival des grillades d’Abidjan.

Concert de Maître Gims à Abidjan

Ce mois de septembre sera celui des grands rendez-vous culturels en Côte d’Ivoire avec l’arrivée en Côte de Maître Gims pour deux grands concerts. Le célèbre rappeur du groupe Sexion d’Assaut s’est produit dans la capitale ivoirienne les 2 et 3 septembre 2016 devant un public ivoirien en extase.

Accident ferroviaire à Dimbokro

Dans la journée du mardi 6 septembre 2016, un train de marchandise reliant l’axe Abidjan – Ouagadougou s’est écroulé dans la ville de Dimbokro avec de nombreuses cargaisons à bord. Le pont sur lequel tentait de passer la locomotive pour poursuivre son trajet jusqu’à sa destination est tombé en ruine sans même que l’engin ne puisse le traverser.

Grève des instituteurs en Côte d’Ivoire

La rentrée scolaire 2016 – 2017 a été fortement perturbée par une grève qui a frappé l’enseignement primaire en Côte d’Ivoire. Alors que l’ouverture des classes était prévue pour le 13 septembre dernier, les classes sont restées vides en raison de la colère de certains instituteurs opposés à la réforme des 5 jours de cours par semaine. Dans ce bras de fer qui s’est poursuivi jusqu’au mois suivant, plusieurs directeurs d’école avaient été écartés de leur postes pour avoir soutenu la grève des enseignants.

Octobre

Décès de Jean Marc Guirandou

Dimanche 9 octobre dernier, le producteur ivoirien a tragiquement perdu la vie dans un terrible accident de route sur l’artère principale reliant la capitale économique à la cité balnéaire de Grand Bassam. L’accident s’est produit dans la matinée du dimanche, à proximité d’Anani, un petit village qui se trouve dans la circonscription de Bassam.

Sanction contre des journaux proches de l’opposition

Deux quotidiens proches de l’opposition ivoirienne ont été sanctionnés le vendredi 21 octobre 2016 par le CNP, le conseil national de la presse. Les journaux ‘‘La Voie Originale’’ et ‘‘Aujourd’hui’’ ont été censurés de 15 parutions pour divulgation de « fausses informations » aux populations ivoiriennes.

Référendum sur la nouvelle constitution

Les résultats du référendum qui s’est déroulé le 31 octobre dernier en Côte d’Ivoire ont été officiellement annoncés dans la soirée du mardi 1er novembre 2016 par le président de la commission électorale indépendante. Selon les chiffres provisoires donnés par la CEI, ce sont 2.480.287 ivoiriens qui ont répondu à l’appel du « Oui ». En revanche, 3.635.157 de personnes inscrites sur la liste électorale ne se sont pas rendus dans les urnes.

Novembre

Kassav en concert à Abidjan

Le groupe Kassav était en concert à Abidjan le samedi 5 novembre 2016 pour le plus grand bonheur des amateurs de la bonne musique Zouk. En tournée mondiale depuis plusieurs mois, le groupe de musique antillais a foulé le sol ivoirien à l’occasion d’un gala de bienfaisance organisé par Mme Henriette Konan Bedié pour la récolte de fonds contre les maladies du rein.

Affrontements entre gendarmes et policiers à Bouna

Des affrontements meurtriers opposants les forces de l’ordre aux populations ivoiriennes ont eu le mercredi 16 novembre 2016 à Neamoue, localité située au nord-est de la Côte d’Ivoire. Le bilan officiel annoncé par les autorités ivoiriennes fait état de 4 morts parmi lesquels deux gendarmes.

Décembre

Législatives 2016 en Côte d’Ivoire

Les élections législatives 2016 en Côte d’Ivoire ont été marquées par une série de surprise dont le cuisant échec du FPI qui n’a récolté que 3 sièges. Le parti au pouvoir, représenté par le RHDP, devance largement ses concurrents avec un peu plus de 167 députés élus à l’Assemblée Nationale ivoirienne. Il est suivi au classement par les candidats indépendants qui raflent un peu plus de 70 sièges.

Concert Arafat, Beynaud, Mix et Kedjevara

A l’occasion de son premier anniversaire, la station Trace FM d’Abidjan a prévu un concert géant qui a vu la participation de DJ Arafat, Serge Beynaud, DJ Mix et Kedjevara. L’événement a eu lieu le vendredi 30 décembre à la place Inchallah de la commune de Koumassi.

5,592 total views, 10 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !