Des activités médiatiques pour marquer le premier anniversaire de l’investiture du président Kaboré

Les médias du Burkina, du service public notamment, ont entrepris une série d’activités en vue de célébrer, ce jeudi, le premier anniversaire de l’investiture du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Au nombre des activités médiatiques, figure la grande interview du président Kaboré, prévue pour ce jeudi soir à 20 heures (GMT et local).

Le chef de l’Etat burkinabè se prêtera à cette occasion aux questions des journalistes, en direct, sur les antennes de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB).

Les échanges devraient porter sur le bilan de la première année de gouvernance du pouvoir par l’actuel président, ainsi que sur les perspectives pour le reste de son mandat quinquennal.

En raison de ce grand entretien, le journal de la télévision nationale habituellement fixé à 20 heures, est ramené à 19 heures.

De son côté, le quotidien national Sidwaya, dans sa livraison de ce jour, a consacré un supplément d’une vingtaine de pages à l’évènement.

Entre autres articles, l’on peut lire: «Infrastructures routières: le programme présidentiel en marche», «l’épreuve de la relance économique», «Gratuité des soins : l’une des premières mesures fortes de l’exécutif» et «Réduction du train de vie de l’Etat: Plusieurs milliards de francs CFA économisés».

Hier mercredi dans la soirée, le président Roch Marc Christian Kaboré, à travers Twitter, s’est prêté aux questions des internautes.

Les médias privés ne sont pas en reste dans cette campagne médiatique. Ils ont, pour la plupart, publié l’appréciation de Burkinabè des 12 mois passés au pouvoir.

Elu par 53,49% des voix, lors des élections couplées (présidentielle et législatives) du 29 novembre 2015, le président Kaboré a été investi un mois plus tard.

Roch Marc Christian Kaboré qui a déjà occupé les postes de président de l’Assemblée nationale, de Premier ministre, de ministre etc. sous Blaise Compaoré, a démissionné du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir), en début janvier 2014.

Avec d’autres caciques démissionnaires du CDP, il fonda le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) le 25 janvier 2014. C’est sous la bannière de ce parti que le président Kaboré accède au pouvoir.

Il est venu au pouvoir après une année de transition dirigée par le président Michel Kafando. Cette transition a été consécutive à l’insurrection populaire de fin octobre 2014 qui a chassé Blaise Compaoré, après 27 ans de pouvoir.

Source:ALK/od/APA

2,665 total views, 14 views today


  

 
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !