Macron la fusée, objectif présidentielle française

Emmanuel Macron est l’objet de toutes les attentions depuis l’annonce en novembre dernier de sa candidature à l’élection présidentielle française. Grâce au mouvement En Marche ! lancé en avril 2016, l’ancien ministre de l’économie a vu sa côte de popularité grimper et certains sondages le créditent déjà d’une possible qualification au second tour du scrutin présidentiel de 2017.

La fusée Macron a officiellement décollé le mercredi 16 novembre dernier lorsque l’ancien ministre de l’économie a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle de 2017. En rupture avec « la vieille politique », l’ancien ministre du gouvernement Valls a réussi sa première démonstration de force le 10 décembre dernier à Paris lors de son premier meeting de campagne qui avait réuni entre 12.000 et 15.000 personnes au parc des expositions de Versailles. Avec sa vision « ni de droite, ni de gauche », Emmanuel Macron revêt déjà le costume du potentiel favoris à la course à l’Elysée étant donné qu’il « s’exonère du logiciel politique actuel qui est disqualifié. Son nouveau logiciel, c’est la fracture entre les progressistes et les conservateurs », avait révélé le mois dernier Robert Zarader, un ancien proche du président Hollande aujourd’hui rallié au fondateur du mouvement En Marche ! La candidature de l’ancien ministre de l’économie, taxé de « bulle médiatique » par ses détracteurs, a de quoi inquiéter « les partis traditionnels » avant l’échéance présidentielle de 2017, d’autant plus que sa côte de popularité auprès des électeurs français augmente de jour en jour.

La fusée Macron donne des sueurs froides à la classe politique

Ce n’est pas un hasard si Alain Juppé avait appelé à « se méfier » de la candidature d’Emmanuel Macron. Selon un récent sondage réalisé par Harris Interactive, 36% des français affirment avoir confiance en l’ancien ministre de l’économie. Ce dernier a d’ailleurs révélé que « l’enjeu n’est pas de rassembler la gauche (…) la droite, l’enjeu c’est de rassembler les Français. ». Un objectif qu’il n’est pas loin d’atteindre au regard du grand intérêt que suscite aujourd’hui son mouvement En Marche ! lancé en avril 2016. Grâce à son mouvement, Emmanuel Macron compte aujourd’hui dans ses rangs près de 120.000 adhérents. Il a aussi réussi à collecter près de 3 millions d’euros avec En Marche ! qui dispose de 2600 comités départementaux. Pour couronner le tout, le dernier sondage réalisé par Erable pour les Echos renforce encore plus sa popularité. A en croire les résultats de cette étude, l’ancien ministre de l’économie pourrait se qualifier pour le second tour de la ¨Présidentielle 2017 dans l’éventualité où le parti socialiste présenterait à la course à l’Elysée un autre candidat qui ne serait pas Manuel Valls. Selon le sondage, seul l’actuel premier ministre serait en mesure de contrer les plans de celui que Montebourg qualifie de « candidat médiatique ». Pourtant, malgré toute la ferveur qu’il y’a autour de la fusée Macron et de son mouvement, sa vision « libérale et sociale » est loin d’être clairement définie.

De nombreux obstacles à relever pour atteindre l’objectif de la présidentielle

Même s’il se réclame d’être « le candidat du travail », les français attendent encore l’ancien ministre de l’économie sur le terrain des propositions concrètes. Pour séduire un électorat français déçu des échecs de la classe politique française, il faudra plus que de beaux discours. Pour la campagne présidentielle à venir, il lui faudra repartir de nouveau à la collecte de fonds car les quelques 3 millions d’euros dont il dispose sont loin d’être suffisants pour la bataille de 2017. Mais avant toute chose, Macron devra d’abord recueillir les 500 parrainages d’élus locaux pour que sa candidature soit confirmée. Un objectif qui s’annonce souvent difficile pour les candidats qui se présentent sans la bannière d’un parti politique. Rappelons qu’en 2012 De Villepin qui souhaitait se présenter avait échoué à ce même exercice.

4,205 total views, 10 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !