ACTUALITE

Election du président de l’Assemblée Nationale ivoirienne : Soro Guillaume réélu

L’ancien ministre de la défense Soro Guillaume vient d’être confirmé à son poste de président de l’Assemblée nationale ivoirienne pour un nouveau mandat de 5 ans. Le parlement ivoirien renouvelle donc sa confiance en l’ancien ministre ivoirien.

Soro Guillaume vient d’être réélu président de l’Assemblée Nationale Ivoirienne pour un second mandat de cinq à la tête de l’Hémicycle ivoirien à l’issue des résultats du vote. Sur les 253 députés que compte le parlement ivoirien, 252 nouveaux parlementaires ont pris part au vote à l’exception d’un seul député. Avec un total de 242 suffrages exprimés, l’ancien ministre de la défense a recueilli voix 230 (95,04% des suffrages exprimés) contre seulement 12 voix (4,96%) pour son adversaire, le député Meambly. Le président sortant de l’Assemblée nationale est donc maintenu à son poste, au grand regret de l’opposition ivoirienne qui s’attendait à des changements au sein de l’hémicycle. Bénéficiant de la majorité à l’issue des dernières élections législatives qui ont eu lieu le 18 décembre dernier, Guillaume Soro n’a eu aucun mal à se faire réélire à son poste. En plus des 167 parlementaires du RHDP qui lui ont renouvelé sa confiance, le chef du parlement ivoirien a été conforté d’une large avance sur son adversaire grâce au soutien dont il a bénéficié auprès des députés indépendants qui ont réalisé une percée remarquable pendant ces législatives en remportant plus de 70 sièges.

Les indépendants déjà ralliés à Soro Guillaume ?

La posture des indépendants à l’Assemblée nationale ivoirienne a toujours prêté à confusion car ces derniers ont toujours fini par rejoindre le camp du pouvoir en place, du moins pour la plupart. Cette écrasante victoire de Soro Guillaume sur son adversaire pour l’élection du président de l’Assemblée nationale ivoirienne est déjà un signe avant-coureur de la théorie selon laquelle les indépendants rejoindront plus tard le camp du pouvoir en place. Il faudrait d’abord attendre de voir de combien de voix seront adoptées les prochaines lois en séance parlementaire pour être véritablement situé sur la position des indépendants. Mais leur contribution à la victoire de Soro Guillaume est un fait indéniable, car sans leur soutien, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne n’aurait pas été crédité de 230 voix, pour la simple raison que le RHDP qu’il représente ne compte que 167 députés au nouveau parlement ivoirien. Second revers pour l’opposition ivoirienne, principalement pour le FPI et le Lider après leur cuisant échec aux dernières législatives. Sans surprise, les résultats de l’élection du président de l’Assemblée nationale confirment donc sans surprise le candidat sortant à son poste.

321 total views, 27 views today

Haut