in

Patrice Tallon en visite Côte d’Ivoire

Le Président du Bénin, en visite à Abidjan, capitale économique ivoirienne.

Patrice Tallon en visite en Côte d’Ivoire a félicité son homologue face à la mutinerie qui éclaté. Au cours de cette visite majeure, les récentes performances de la BRVM sur le continent et à l’international lui ont été présentées.

« La Côte d’Ivoire un grand pays pour la sous-région »

Patrice Tallon a félicité son hôte. « La manière dont il gère la Côte d’Ivoire un ‘’grand pays’’ pour la sous-région et un pays important pour l’UEMOA ».  Ainsi que pour la gestion de la récente mutinerie. Talon a précisé que tout ce qui touche la Côte d’Ivoire, le ‘’moindre petit incident’’, interpelle tout le monde. Le peuple béninois et lui-même prient leurs frères ivoiriens afin de préserver la paix et la tranquillité que le pays et la sous- région connaissent depuis quelques années.

Selon le président béninois c’est la seule condition pour nous de nous développer, d’attirer les investisseurs étrangers et de sortir de la pauvreté. La situation en Gambie était également au menu du jour. Talon a exprimé son optimisme et celui du Chef de l’Etat ivoirien quant à une issue heureuse de la crise. Au sujet des institutions financières de la sous- région Talon confie qu’il convient d’y opérer quelques réglages. Ceci pour faciliter la mobilisation des financements à faibles coûts afin de favoriser la compétitivité de nos économies.

Une visite au BRVM

Patrice Talon a face aux résultats qui lui ont été présentés exhorté le DG de la BRVM et ses collaborateurs à aller encore plus loin car le marché à «besoin de se développer et de grandir ». Il a par ailleurs promis faire bouger les lignes durant les quatre dernières années de son mandat présidentiel. «Nous devons expliquer aux autorités que la Bourse est mature. Il faut la surveiller au lieu de l’administrer. Cela n’est plus conforme à la dynamique de la Bourse, » s’est-il justifié.

Le Président de la république du Bénin sait que les responsables de la Bourse envisagent une absence de l’autorité centrale. « C’est une bonne chose. Le marché a besoin d’être surveillé, » a insisté Patrice Talon. Il a également avoué que le rêve de son pays est d’inscrire des entreprises à la Bourse. Malheureusement selon lui, les critères ne sont pas faciles. Lors de la présentation des récentes performances, Amenouvé a rappelé que l’institution a réalisée 7 mille milliards de capitalisations en 2016 et elle a enregistré l’entrée de 4 entreprises. Le Président du conseil d’administration de la BRVM, Pierre Atépa a salué le Président du Bénin pour avoir offert un espace pour la construction d’un siège de la BRVM au Bénin.

Merci de donner une note

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Drogba Didier n’est pas contre un retour à l’OM

Wizkid, meilleur Artiste Africain 2017