in

Côte d’Ivoire: des tirs entendus à Yamoussoukro, l’Etat-major se ‘’barricade’’ à Abidjan

Des militaires ont tiré en l’air, ce mardi, à Yamoussoukro (capitale administrative et politique) pour réclamer le même ‘’traitement’’ en cours pour les mutinés de Bouaké, obligeant l’Etat-major général des armées à se ‘’barricader’’, a appris APA, de sources militaires.

Selon des témoins sur place, des soldats de la caserne militaire de Zambakro (15 km à l’Ouest de Yamoussoukro) ont ‘’occupé la voie principale de Yamoussoukro, en tirant en l’air’’ obligeant les ‘’commerces à baisser les rideaux et les populations à se terrer’’, raconte Martin Yao, infirmier à Yamoussoukro.
A lire :
> Cote d’ivoire : des tirs retentissent à Yamoussoukro
> Mouvement d’humeur des gendarmes ivoiriens : mutinerie au camp commando d’Abobo
‘’Ils ont fait irruption à la légion de gendarmerie où ils ont tiré, toujours en l’air, puis au Commissariat de Dioulabougou’’, a confié une autre source.

Selon différents témoignages, ces militaires manifesteraient pour réclamer ‘’le traitement en cours’’ des mutinés, combattants de l’ex-rébellion qui, depuis, ‘’lundi, perçoivent la somme de 5 millions FCFA’’ suite à un accord conclu avec le gouvernement ivoirien, à Bouaké le 14 janvier dernier, après la mutinerie.

La fièvre de la capitale administrative a gagné l’Etat-major des armées à Abidjan où un officier joint au téléphone a déclaré à APA, sous le couvert de l’anonymat, que ‘’ les trois portails d’accès à l’Etat-major sont hermétiquement fermés’’, par mesures ‘’sécuritaires’’, souligne-t-il.

‘’Cependant, certains soldats qui n’ont pas reçu leur argent, hier, ont manifesté en tirant en l’air. Ils ont occupé une partie de l’Etat-major’’, affirme-t-il. D’autres sources militaires, font, également, état de la ‘’fermeture’’ de la Base aérienne où des ‘’soldats voulaient se faire entendre’’.

Source: HS/of/APA



Merci de donner une note

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Cote d’ivoire : des tirs retentissent à Yamoussoukro

Heurts entre policiers et étudiants dans l’enceinte de la deuxième université publique ivoirienne