Mort d’Abobolais : témoignages sur les dernières heures de l’artiste Dj

L’artiste Abobolais n’a pas survécu à son terrible accident de circulation survenu en octobre dernier à Abidjan. Le Dj est décédé tard dans la nuit du samedi au dimanche après trois mois d’hospitalisation. Retour sur les témoignages évoquant les dernières heures de vie du chanteur ivoirien avant sa mort.

Dans quel état était Dj Abobolais avant sa mort ? En réponse à cette question que les ivoiriens sont nombreux à se poser, notre rédaction a recueilli plusieurs témoignages retraçant les dernières heures du chanteur ivoirien décédé dans la nuit du 21 au 22 janvier 2017 dans une clinique d’Abidjan. Les confessions sur les derniers instants de la vie du chanteur Abobolais nous viennent de son manager. Ce dernier était aux côtés de l’artiste depuis son accident jusqu’à l’annonce de son décès tard dans la nuit du samedi. Dans une récente vidéo où Arafat expliquait que le Dj devait être urgemment évacué en Europe pour y suivre les soins adéquats, le manager du Dj décédé a saisi l’occasion pour faire un résumé sur l’Etat de santé de ce dernier quelques jours avant que la mort ne l’emporte. Dans son témoignage, le manager d’Abobolais a révélé dans un premier temps que l’artiste souffrait d’un « traumatisme crânien très avancé », mais ce n’est pas tout.

Abobolais présentait de graves séquelles physiques avant sa mort

Interné dans une clinique depuis le 12 octobre dernier, jour de son accident, le Dj ivoirien présentait de nombreux handicaps physiques avant son passage de la vie à trépas. Selon le récit de son manager, Abobolais avait « le crâne rasé », en plus du « traumatisme crânien qui avait été diagnostiqué » par les médecins. Notre témoin rapporte également que le Dj avait « un coté (de son corps, ndlr) qui est paralysé », ce qui l’empêchait d’effectuer le moindre mouvement. Il était donc cloué dans son lit d’hospitalisation, incapable de réagir, mais de temps en temps faisait « à peine des gestes de la main ». Pendant ses trois mois passés en soins intensifs, l’artiste décédé il y’a de cela quelques heures, avait « perdu ses sens et même l’usage de la parole », souligne le manager de l’artiste. Avant sa mort, Abobolais était donc privé de toutes ses facultés physiques, exceptés sa vue, et son ouïe. Dans son récit sur les dernières heures du chorégraphe ivoirien, le manager avait également précisé que le chanteur « voit, entend » mais était dans l’incapacité d’articuler le moindre mot. Sans l’usage de sa bouche, par quel moyen le Dj arrivait-il à se nourrir durant ses trois mois d’hospitalisation ?

L’artiste ivoirien décédé mangeait grâce à un miracle de la science

Plongé dans un état d’inconscience totale, luttant entre la vie et la mort, le chorégraphe ivoirien recevait « la nourriture à travers un tuyau installé au niveau de sa gorge », rapporte le manager dans son récit. Avec des témoignages aussi émouvants, il est on ne plus évident que les dernières heures de l’artiste Dj ont été une douloureuse épreuve pour sa famille et tous ses proches.

6,156 total views, 32 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !