Attaque de la prison militaire de Ouagadougou : 15 ans de prison ferme pour trois inculpés

Le Tribunal militaire de Ouagadougou a retenu une peine de 15 ans de prison ferme contre le caporal Madi Ouédraogo, le sergent Zallé et le civil Cheick Alassane Ouédraogo, trois des 29 inculpés dans la tentative d’attaque de la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA), a constaté APA, à l’issue du verdict du procès tombé mercredi, tard dans la soirée.

Après 12 jours de procès, le Tribunal a conclu que 20 des 29 accusés ont été reconnus coupables de faits à eux reprochés, pendant que 9 autres ont été acquittés.

Parmi les personnes reconnues coupables de «complot militaire», en plus des trois (citées plus haut) qui écopent de la peine de 15 ans, figurent 15 autres qui écopent d’une peine de dix ans ferme.

Deux inculpés, à savoir Ousmane Sawadogo et Yiougou Abdoul Aziz, s’en sortent chacun, avec une peine d’emprisonnent ferme de six mois.

Sur la liste des personnes condamnées, six ont été reconnus coupables de l’infraction de détention illégale d’armes à feu et de munitions.

Il s’agit de Sawadogo Ousmane, Sanou Bakary, Haro Attina, Zallé Mahamadi, Ouédraogo Cheick Alassane et Yiougou Abdoul Aziz.

Après avoir prononcé le verdict, le président du Tribunal, Seydou Ouédraogo, a indiqué que les accusés et leurs conseils ont cinq jours pour faire appel de la décision.

Les condamnés de ce procès sont principalement des éléments de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP).

Ces militaires, selon les chefs d’accusation, projetaient d’attaquer la MACA pour libérer les présumés cerveaux du coup d’Etat manqué du 16 septembre 2015 dont les généraux Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé.

Source: ALK/of/APA



3,133 total views, 4 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !