Afrique

Epidémie de Choléra en RD Congo : 517 morts, 18.000 cas signalés

Afrique épidémie Choléra

L’épidémie de choléra a refait surface sur le continent africain depuis le mois d’août 2016. Rien qu’en RD Congo, la maladie a déjà fait 517 morts sur les 18.000 cas enregistrés par les organismes et professionnels de santé. En dépit des actions menées sur le terrain pour éviter une éventuelle propagation, la maladie s’est signalée au Bénin ou elle a déjà fait 4 victimes.

Depuis quelques semaines, le continent africain fait face à une terrible épidémie de choléra qui a vu le jour en RD Congo au mois d’août dernier. Selon les dernières statistiques de l’OMS, 517 personnes ont déjà succombé à la maladie sur les 18.000 cas recensés dans ce pays d’Afrique centrale. Plusieurs localités du pays ont déjà été touchées, à l’exemple de Makanza située dans la province de l’Equateur ou 78 personnes sont décédées sur les 1954 cas qui ont été signalés le mercredi 24 août 2016. L’épidémie s’est même propagée jusqu’en plein cœur de Kinshasa la capitale congolaise où on déplore déjà deux morts et quelques treize cas suspects. Face à l’urgence sanitaire qui prévaut dans ce pays, l’Organisation mondiale de la Santé a appelé à la mobilisation générale pour barrer la route à l’épidémie :

« La meilleure façon de lutter contre le choléra, c’est de sensibiliser la population en renforçant la prévention contre cette maladie. »

, a fait remarquer Valentin Mukinda, du département des urgences à l’OMS.

L’épidémie s’est propagée en dehors de la RD Congo

Malgré la mise en place d’un plan d’actions par les experts de la santé pour éviter toute propagation du choléra en Afrique central, la maladie s’est quand même répandue hors des frontières congolaises. En plus de l’Afrique centrale, c’est désormais l’Afrique de l’ouest qui vit sous la menace de cette épidémie. Le Bénin est le premier pays de la zone CEDEAO à être affecté par la maladie. Environ une trentaine de cas auraient été détectés et quatre personnes seraient déjà mortes. Ces estimations sont loin des 517 morts recensés en RDC mais il y’a de quoi s’inquiéter, vu la vitesse à laquelle le mal se propage sur le continent africain.

Eviter la catastrophe de 2011

« L’objectif est d’essayer de contenir l’épidémie et d’éviter d’avoir une situation similaire à celle que nous avons il y’a 5 ans », souligne Dominique Legros chargé de la lutte contre la maladie à l’OMS. Malheureusement, tout semble indiqué que le record de 2011 sera largement dépassé. On dénombre déjà 517 morts alors qu’il y’a cinq de cela l’épidémie avait fait 424 victimes au cours des deux années qu’elle aura duré.

2,796 total views, 6 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut