Afrique

Naufrage d’un canot en Libye : 7 morts et 100 personnes portées disparues

Naufrage d’un canot en Libye : 7 morts

Nouveau naufrage d’un canot au large de la Libye ce 17 novembre 2016, avec un bilan des victimes relativement en baisse comparé au drame survenu les lundi et mardi dernier aux larges des côtes libyennes.

Dans la journée de ce jeudi, MSF a annoncé avoir secouru 27 survivants sur les quelques 130 passagers qui tentaient de traverser la méditerranée sur des embarcations de fortune. 7 morts ont été pêchés des eaux et 100 autres personnes sont toujours portées disparues.
Ce 17 novembre 2016, Médecins sans frontières a annoncé sur son compte twitter le naufrage d’un canot d’embarcation qui s’est échoué aux larges de la Lybie. Selon MSF, 7 personnes ont perdu la vie en essayant de traverser la méditerranée ce jeudi. L’ONG a également signalé la disparition de 100 autres qui étaient à bord de l’embarcation. Malgré le drame, il y’a eu quelques survivants, 27 migrants qui ont été secourus par MSF sur son navire Bourbon Argos : « Les 27 hommes maintenant à bord de l’Argos se trouvaient sur un cant transportant 130 personnes. Ils sont les seuls survivants. Cette tragédie est insupportable », explique l’organisation sur son compte twitter. Avant ce nouveau drame, 11 morts et 230 disparus avaient été signalés par l’ONG aux larges des côtes libyennes entre le lundi et mardi dernier. En dépit des risques, les migrants sont de plus en plus nombreux à prendre le large à la recherche de meilleures conditions de vie, quitte à y laisser la vie parfois.




Les naufrages de canaux se multiplient en Libye

Depuis le samedi 12 novembre dernier, près de 3000 migrants ont été secourues des eaux, 3200 selon les statistiques des garde-côtes italiens. Ce chiffre donne des sueurs froides car c’est l’équivalent du nombre de migrants sauvé durant tout le long du même mois en 2015. Malgré les difficiles conditions de traversées (surcharge sur des canaux d’embarcation, nombre de passager supérieur à la capacité d’accueil des bateaux….), les africains semblent plus que jamais déterminés à traverser la méditerranée à la recherche de meilleures conditions de vie.

Une mission de sauvetage parfois difficile

Même si MSF vole régulièrement au secours des migrants aux larges des côtes libyennes, il faut rappeler que cette mission de sauvetage n’est pas sans risque pour l’ONG internationale. Le 25 août dernier, le Bourbon Argos affrété par Médecins sans frontières a été la cible d’une attaque de l’armée libyenne. Selon les autorités libyennes, il s’agissait de tirs de sommation en vue de stopper le navire pour un contrôle.

504 total views, 18 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut