Afrique

Explosion en Mozambique : 73 morts et 110 blessés dans l’accident d’un camion-citerne

L’explosion d’un camion-citerne au Mozambique dans la journée du jeudi 17 novembre 2016 a fait au moins 73 morts selon le bilan provisoire donné par les autorités. A côté de ces pertes en vies humaines, 110 blessés ont été également recensés à la suite de cette tragédie.

Le Mozambique a été frappé le 17 novembre 2016 par une terrible explosion qui a coûté la vie à plus de 70 personnes Caphiridzange, une localité qui se trouve à Moatize, à l’ouest du pays : « le bilan de l’incident est désormais de 73 morts », affirme la Radio Moçambique, reprenant un communiqué des autorités de la région où le drame s’est produit. Le premier bilan officiel annoncé par les autorités faisait était de 43 tués, mais quelques plus tard, 30 nouvelles victimes ont été retrouvées dans les décombres sur les lieux de la tragédie. Selon les témoignages recueillis par l’AFP, l’explosion du camion-citerne s’est produite en fin d’après-midi, aux environs de 16H30. Pour l’heure, les circonstances du drame restent encore un mystère pour les autorités mais déjà deux versions des faits circulent.



Une enquête ouverte pour élucider les circonstances de l’explosion

Dans le souci de faire la lumière sur ce drame qui a secoué la province de Tete, le gouvernement mozambicain a ordonné l’ouverture d’une enquête. Le gouvernement privilégie la piste selon laquelle l’accident aurait été causé par un assaut lancé par les populations contre le camion-citerne qui transportait une grosse quantité d’essence. Les autorités privilégient aussi une autre piste, la théorie selon laquelle le camion aurait explosé sous l’effet de chaleur : « Avec la chaleur, le camion a pris feu », a indiqué dans un communiqué le gouvernement. Mais un journaliste aurait confié à l’AFP que l’incendie a été provoqué par des individus qui tentaient de voler du carburant un peu plus tard dans l’après-midi.

« Tete », une province de drame ?

La province de Tete n’est pas à son premier drame. En plus de la crise économique que traverse le Mozambique, cette région a été victime en janvier dernier d’une intoxication qui a coûté la vie à 75 personnes. De la bactérie toxique a été injectée dans une bière locale très prisée par les habitants de la région, causant la mort de bon nombre de consommateurs. Aujourd’hui, ce sont 73 personnes qui meurent dans des conditions déplorables. Qu’en sera-t-il demain ?

409 total views, 3 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut