Artiste Africain

Angélique Kidjo

Le continent africain nous fait le plaisir de mettre au grand jour une des figures emblématiques de la gente féminine, une grande dame qui ne cesse de nous surprendre. Cette dame à la voix angélique arrive à conquérir le monde grâce aux œuvres caritatives auxquelles elle  participe. Nous vous amenons à aller à la rencontre de cette chaleureuse femme, la chanteuse béninoise Kidjo.

Angélique Kpasseloko Hinto Hounsinou kandjo Manta Zogbin Kidjo, connu sous le nom d’artiste Angélique Kidjo, est née le 14 juillet 1960 à Cotonou(Bénin). Elle est la septième des dix enfants de son père, dès l’âge de six elle se lance dans la troupe de théâtre de sa mère. D’où son importance pour la musique, elle interpréta plusieurs chansons des artistes comme Miriam Makeba. Par souci de conflit dans son pays Angélique décide de partir de son pays et s’installe à Paris en 1983 où elle met au monde sa première fille en 1993 et est l’épouse du musicien Jean Hebrail. Retour sur le parcours de l’une des figures emblématiques de la musique africaine.

Une carrière musicale hors du commun

Après une formation aux ACP la manufacture chanson, elle intègre le groupe de Jazz africain pili pili comme chanteuse en 1985. Angélique mit en œuvre 3 albums dont Jakko en 1987, Be In Two Minds en 1988 et Hôtel Babo en 1990 puis commence sa carrière solo. Kidjo est alors découverte par le fondateur jamaïcain Chris Blackwell d’Island Records à Paris, une grande maison de disque qui a produit l’artiste Bob Marley. En 1991, elle signe son Label et enregistre quatre albums chez Island après le départ de Chris Blackwell, elle fait un autre contrat à New-York pour le label Columbia Records en 2000 avec 2 albums en poche. Elle chante pour sa toute première au grand public lors d’un concert du prix Nobel de la paix qui fut l’hommage de deux grands hommes en 1996 puis en 2001 à un autre concert rendant hommage au président américain Jimmy Carter. Elle fit un duo en novembre 2003 avec l’artiste Youssou N’Dour et Peter Gabriel lors d’un concert pour la fondation de Nelson Mandela. Son parcours devient encore plus étonnant avec ses concerts acharnés comme celui de «We Are The Future » réalisé par Quincy Jones à Rome devant plus de 400000 spectateurs en mai 2004. Lors de ce concert nous avons la participation de certains artistes influents comme Oprah Winfrey, Alicia Keys, Andrea Bocelli, Herbie Hancock, la ravissante Angélina Jolie et d’autres stars. Lors du concert organisé par Youssou N’Dour pour la lutte contre le paludisme, cette dame se propose de prester devant plus de 50000 spectateurs en mars 2005 puis en juin elle participe à un autre concert organisé par Angélina Jolie et Peter Gabriel. Cette dame est très connue grâce à tout ce qu’elle fait pour l’Afrique et est élue le 6 juin 2013 vice-présidente de la confédération internationale des sociétés d’auteurs et compositeurs (CISAC).

Ses compositions et ses prix

Angélique a plus de 10 albums qui ont tous mérité des prix tels que Logozo qui parut en 1991, Aye en 1994 dont la vidéo fut nominée aux Grammy Awards en 1995, Fifa en béninois qui signifie « la paix » sorti en 1996 et Oremi ensuite Black Ivory Soul en 2002, Oyaya en 2004, Djin Djin sorti le 1er mai 2006 qui lui fit gagner le Grammy pour la catégorie Best Contemporary World Music. Son succès ne s’est pas achevé car elle obtint plusieurs prix comme les Grammy Awards et les BET Awards.

4,295 total views, 96 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut