Artiste Africain

Meiway, le roi du zoblazo

Certaines personnes lui attribue des surnoms tels que « Abrobia star », « le génie de Kpalèzou » ou encore « le professeur Awolowoh ». Ce grand artiste est l’un des meilleurs musiciens de l’Afrique de l’ouest. Sans plus tarder, nous vous invitons à aller à sa rencontre.

Meiway, de son vrai nom Ehui Désiré Frédéric est né le 17 mars 1962 à Abidjan. C’est un auteur, compositeur, interprète et chanteur ivoirien qui s’est fait surnommé « le professeur Awolowoh ». Fils d’un agent commercial, Frédéric a fait toute son enfance dans la commune de Treichville. Il fit son parcours scolaire au collège l’autoroute de Treichville et c’est ainsi qu’il décide d’intégrer le groupe musical de l’établissement. Avec son ami Kopa, il décide de créer un groupe pour se présenter à l’émission Podium en 1978. Ce groupe fut nommé les Génitaux de Treichville et remporte la deuxième place à la finale de l’émission Podium. Ensuite, en 1981 ils sont classés premier à la finale de cette émission et reçoivent des prix. Grâce à la première place acquise lors de cette émission, le chanteur et son groupe sont beaucoup convoités. En 1985, l’artiste prend la décision de partir en France pour une meilleure connaissance musicale. Lors de son arrivée sur Paris, il fit la connaissance de plusieurs personnes tels que Kimo le pianiste de son groupe les Génitaux et Bamba Yang qui devient par la suite son arrangeur.

L’artiste, de l’ombre à la lumière

Le chanteur a connu plusieurs gloires à Paris et décide de revenir dans son pays natal. En 1989, il mit sur le marché une chanson intitulé Ayibebou qui veut dire en N’Zima « rouler les reins ». Cette danse nous vient de la ville de Grand-Bassam d’où il est originaire. Le musicien met en relief le brassage de plusieurs instruments comme la guitare, la batterie, la basse ou le violon et se danse avec un mouchoir blanc en signe de paix. Ehui continua son parcours en sortant un autre morceau en 1991 du nom de 200% Zoblazo puis en 1993 « jamais 203-300% Zoblazo », Appolo 95 « 400% Zoblazo » et enfin « les génies vous parlent » en 1997. Il connut un véritable succès grâce à ses chansons et il ne s’arrête pas en cours de chemin. Nous avons en 1999 et 2001 les albums Extraterrestre et Eternel qui sont fortement écoutés par les fans. Dans l’album Eternel, nous avons un titre Miss LOLO qui met en relief les rondeurs de la femme africaine. Et suivent après les albums M20 en 2009 et Professeur en 2012 avec la participation des artistes comme Lynsha, Passi, Black Kent et Soum Bill. Le génie de kpalèzou, nous surprend avec son tout dernier album dénommé Illimitic qui est le brassage de plusieurs variétés. Cet album contient 16 titres qui sont mis sur le marché avec la participation des artistes de renomme comme Etienne M’Bappé, Amen Viana, Juhan Ecare et autres.

Meiway, sa discographie et ses récompenses

Nous pouvons vous dire à cet effet que le musicien a mis sur le marché ivoirien et français plusieurs chansons. De 1989 à 2016, vous avez eu Ayibebou, Appolo, Golgotha, Eternel, 9ème commandement, Extraterrestre, les génies vous parlent et sans oublier Illimitic. L’artiste a notamment plusieurs récompenses et nous allons vous donner quelques-unes. Vous avez en 1990 « le trophée du meilleur artiste de la côte d’ivoire », « meilleur artiste d’Afrique de l’ouest » au Kora Music Awards en 1996 et «meilleur artiste Africain » au Tamani d’or au Mali en 2010.

1,695 total views, 30 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut