Artiste Africain

Alpha Blondy, l’homme fort du Reggae

L’Afrique possède de plusieurs hommes talentueux et il en ressort une voix masculine qui arrive à se démarquer des autres à travers ses bonnes actions et sa musique. Ce grand homme est le médiateur de la paix en Afrique et c’est l’un des meilleurs chanteurs de la musique du Reggae.

Seydou Koné de son nom d’artiste Alpha Blondy est né le 1er janvier 1953 à Dimbokro précisément en Côte d’ivoire. Il est issu d’une famille de neuf enfants et est élevé par sa grand-mère qui auprès  d’elle apprend certaines choses et expressions en Malinké. En 1962 l’enfant part à la rencontre de sa mère à Korhogo qui décide par la suite de le ramener auprès d’elle et son époux à Odienné. 10 ans passé à Odienné, le jeune intègre une section qui est nommée Mouvement des élèves et étudiants de côte d’ivoire (MEECI). Plus tard l’on le surnomme Elvis Blondy et poursuit son second cycle au lycée de Korhogo. Pendant qu’il était à l’école Seydou a mis en place un groupe de musique avec ses copains. Le jeune homme décide d’aller amélioré son Anglais dans les pays voisins avec l’autorisation de sa mère en 1973. Après une longue absence, il revient dans son pays pour faire de la musique et a même écrit des chansons comme Back Jésus en 1985. Son rêve fut réalisé lorsqu’il mit ses pieds sur le sol américain pour ses études à New-York.

Comment Alpha Blondy s’est fait son chemin ?

Durant son séjour à New-York, le chanteur fait la connaissance de plusieurs personnalités de la musique caribéennes et jamaïcaines. C’est un grand pas pour lui vers la philosophie des Rastas. Il assista pour la première fois de sa vie au concert de Burning Spear au central Park en 1976 qui fut gravé dans sa mémoire. Pendant ses 2ans passé dans ce pays, il étudie dans l’université de Columbia et entame des petits boulots. Ne supportant pas le changement de climat, il se sent fatiguer et malade, décide d’aller rejoindre son ami Oullaï Joachin au Texas. Blondy fit la rencontre de Clive Hunt qui lui propose d’intégrer son groupe. Seydou interprète ses compositions comme Burned Down The Apartheid, Bory Samory et des chansons Bob Marley en français qui a vraiment eu du succès. En 1980 l’artiste décide de faire escale dans son pays après avoir vécu une mauvaise aventure à l’étranger. C’est alors ainsi il se fait appelé Alpha Blondy et fait la connaissance de certains musiciens ghanéens pour ensuite prester au Bracodi Bar. Alpha Blondy fut produit par Georges Benson pour son premier album intitulé Jah Glory en 1982. Ensuite Brigadier Sabary, avec cet album c’est le début d’une belle carrière pour notre chanteur. Puis l’enregistrement de Jérusalem avec les musiciens de Bob Marley. Depuis lors notre musicien est devenu un homme qui se bat pour la paix et l’harmonie de son pays.

Sa discographie

Parmi ses albums, singles, compilations et Best off vous avez 26 disques sur une carrière de 30 ans. Le chanteur se fait voir dans le monde à ses côtés ces musiciens. Vous entendrez sa voix dans des collectifs pour le soutien de certains pays. Il fait dons des bénéfices obtenu lors collectifs à des UNICEF pour les enfants des différents pays victimes de guerre. Son style musical le démarque de certains artistes du Reggae car il dégage une force lorsqu’il est sur scène. Vous avez à votre portée Jah Glory, Jérusalem, Révolution, Elohim, Merci, Dieu, Vision, The Best Of Alpha Blondy, L’Essentiel, Rasta Poue et Live in Peace Tour.

570 total views, 15 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut