De faux sacs de ciment saisis au Cameroun

Des milliers de faux sacs de ciment estampillés Dangote et Cimenteries du Cameroun (CIMENCAM), propriété du groupe Lagarge Hochim du Maroc, ont été saisis au Cameron, après y avoir été introduits frauduleusement, a constaté lundi APA à Douala, la métropole économique du Cameroun.

Selon les premiers éléments de l’enquête menée par la Brigade de contrôle et de répression des fraudes du ministère du Commerce, bien que les saisies ont opérées à Douala, les régions du Nord et de l’Extrême-Nord seraient des fiefs de ladite contrebande.

Les enquêtes ont notamment permis de découvrir un circuit d’importation de ciments par Dangote à partir du Nigéria, alors que ce groupe à travers Dangote cement Cameroon (DCC) dispose depuis deux ans, d’une cimenterie installée dans la zone portuaire de Douala.

Selon la Direction générale des douanes (DGD) la contrebande ne touche pas uniquement Dangote, mais aussi CIMENCAM, ce qui occasionne d’énormes manques à gagner pour l’Etat caerounais.

Outre l’existence d’autres cimenteries au Cameroun, en l’occurrence, le groupe marocain CIMAF et le groupe turc MEDCEM, CIMENCAM et DANGOTE ont respectivement une capacité de production de 1 ,6 million de tonnes et un million de tonnes de ciment par an.

Source: MBOG/cat/APA

5,992 total views, 46 views today


  

 
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !