in

Rachidi Abdoul accusé d’avoir tué son cousin pour accomplir un rituel

Les circonstances de la mort d’Hamed, tué lors dans un accident de voiture il y’a quelques jours en Côte d’Ivoire restent toujours inconnues. Mais le cousin du défunt répondant au nom de Rachidi Abdoul Sanogo est de plus en plus indexé dans cette affaire d’autant plus que la voiture dans laquelle était Hamed lorsque s’est produite la tragédie est à son nom.

Tabaski mortel

Ce jeune homme bien connu et très apprécié sur les réseaux sociaux en Côte d’Ivoire, Rachidi Abdoul Sanogo, fait depuis quelques jours la une de l’actualité ivoirienne suite à la mort de son cousin Hamed dans un accident de voiture. Selon les informations dont nous disposons, le décès est survenu le vendredi 1er septembre, jour de célébration de la fête de Tabaski, dans la localité de N’Douci dans le département de Tiassalé. Cette ville se trouve au nord de la capitale économique de Côte d’Ivoire, Abidjan. Hamed et Rachidi Abdoul Sanogo s’étaient rendus dans la localité en question pour y célébrer la fête musulmane, mais au cours d’une balade à bord du véhicule de son cousin, Hamed perdit la vie dans un accident de circulation. Une journée partie pour être pleine de réjouissance se transformera aussitôt en cauchemar pour Rachidi Abdoul Sanogo, mais le pire était encore à venir.

Rachidi accusé de crime rituel

Complètement effondré après la mort de son cousin, Rachidi Abdoul Sanogo informa ses amis de la triste nouvelle via Facebook. S’il a reçu des centaines de messages de soutien et de compassion de la part de ses amis, d’autres en revanche ont manqué de tendresse et de compassion à son égard en le tenant pour responsable de la mort de son cousin Hamed qui selon les informations que nous avons reçues, était venu à Abidjan pour les vacances. Suite à ses publications sur la mort de son cousin, certaines sources anonymes ont révélé qu’en réalité cette mort n’est autre qu’un crime rituel monté de toute pièce par le jeune Rachidi en question aussi connu sous le nom de Zamou Fatchê (père du fétichisme, ndlr). Ces sources anonymes révèlent même qu’il avait été interpellé par la gendarmerie pour nécessité d’enquête. Sans pour autant fournir les preuves, ces sources indiquent que le chauffeur du véhicule (en l’occurrence Rachidi Sanogo) dans lequel a été tué Hamed est sorti indemne de l’accident avec seulement quelques égratignures, tandis que le corps du cousin de Zamou Fatchê aurait été complétement amoché. Mais à ce jour, aucune vidéo ou aucune image n’est venue illustrer cette version des faits selon laquelle le jeune homme aurait sacrifié son cousin Hamed dans l’accident de voiture survenu le 1er septembre dans la localité de N’Douci.

Accusé d’avoir tué son cousin, Rachidi sort de son silence

Face aux accusations, Rachidi Abdoul Sanogo n’a pas daigné rester les bras croisés. Dans la journée du samedi 2 septembre, celui qui se fait appeler Zamou Fatchê a posté une vidéo sur les réseaux sociaux pour répondre à ses détracteurs : « j’ai perdu mon frère, mon cousin Hamed. Je vois que vous mettez des statuts sur Facebook pour dire que je suis en prison. Moi je suis à la maison, je ne suis pas en prison. Hamed, je ne l’ai pas tué, c’est Dieu qui a voulu sa mort, c’est un accident qui est arrivé », a-t-il martelé. Même si la vidéo démontre clairement que Rachidi n’est pas en prison comme l’avaient annoncé certaines sources, elle ne met pas fin pour autant à la polémique sur les circonstances de la mort de son cousin Hamed. Dans le même temps, aucune preuve n’est venue confirmer la thèse selon laquelle il serait le responsable de la mort de son cousin décédé vendredi dans un accident de voiture à N’Douci. Mais en se faisant lui-même appeler Zamou Fatchê qui signifie le père du fétichisme, Rachidi Abdoul Sanogo donne une raison de plus à ses détracteurs qui l’accusent d’avoir sacrifié Hamed. Toutefois, comme il l’a si bien dit lui-même, « Dieu jugera de la vérité ».

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Bénin : Le pays élargit la liste des pays exempts de visas sur son territoire

Journée du bloggeur : découvrez trois bloggeurs ivoiriens exceptionnels