in

Meiway le patron du Zoblazo attaque ouvertement Victor Yapobi

Bipoya comme Yabopi ! Des paronymes révélateurs

Décidément Meiway semble avoir voulu régler tous ces comptes en sortant son dernier album Illimitic sorti fin 2016 et présenté au grand public lors d’un concert dédicace en décembre de cette même année. Après quelques mois d’écoutes, l’on semble de plus en plus comprendre les propos de l’artiste dans ses chansons. Dernièrement un de ses morceaux « Bipoya » aurait été spécialisé écrite pour s’attaquer au patron du COMICI.

Monsieur Zoblazo règlerait ses comptes à coups de chansons

Meiway après un coup de mou sur la scène nationale était revenu en force en fin d’année dernière avec son album intitulé Illimitic. Quelques mois après sa sortie officielle, quand on le croyait « dépassé », l’album fait jaser à nouveau ces jours ci. Et pour cause !
Après l’épisode de « Petit Kakaba » où il aurait attaqué l’artiste coupé décalé Debordo Leekunfa à mots couverts, voilà qu’apparait l’affaire du « Bipoya ».De l’avis général il attaquerait ouvertement le patron du COMICI.

De quoi parle le titre ?

Le morceau « Bipoya » parle d’un homme de petite taille qui serait un grand coureur jupons du fait qu’il passerait « à la casserole » toutes les Miss qu’il aperçoit. Une allusion à peine voilée que l’artiste éclaircit sur les antennes de Trace FM en soutenant que oui il a bel et bien fait allusion à Victor Yapobi, le légendaire président du COMICI.

De quoi est-il question au juste ?

Ce à quoi Meiway semble faire allusion remonte à 2016 où la mère d’une candidate, du nom de Yasmina Aka, a révélé à travers des vidéos sur internet que sa fille a été sexuellement abusé par Victor Yapobi, lui ayant promis le titre suprême. Mais que nenni, rien ne sera fait comme la fille l’aurait attendu. C’est alors qu’elle en parle à sa mère qui étalera l’affaire sur la place publique. La meilleure de la malheureuse candidate relayera le scandale qui occupa pendant longtemps les internautes révoltés, choqués quand certains ne s’en étonnent pas.

Victor Yapobi, un homme au cœur des soupçons mais toujours au-dessus du scandale

Révélation ? En fait, nous dit-on, ce n’en est pas une. Depuis des années le patron du Comité de Miss Côte d’ivoire est soupçonné de « déflorer » les belles ou du moins de les distribuer à ses amis influents, promettant à celles-ci le trophée final. Naïvement les filles se donneraient pour être consacrées Miss allant même parfois à la bagarre et à la « guerre » ouverte entre candidates. Des soupçons qui persistent à chaque nouvelle édition et chaque nouvelle édition son scandale. Mais Victor Yapobi reste au-dessus de la mêlée comme intouchable à son poste, traversant les époques et les régimes politiques. Atemporel et indécrottable dirait-on. Mais soupçon de public restera soupçon de public à force de manque de preuve, même quand une jeune fille clame qu’elle a été naïvement abusée.

Meiway met le pied dans le plat

Après donc l’épisode Yasmina Aka « Tu as abusé de moi », voilà « Bipoya » de Meiway qui s’attaque à Victor Yapobi en pleine campagne de Miss Côte d’Ivoire. Son morceau serait en train d’éclabousser le patron du COMICI. Le bout d’homme de Meiway qui a un faible pour les Miss c’est bel et bien Monsieur Victor Yapobi, Monsieur COMICI. Meiway n’a pas fait qu’indexer mais il l’a clairement identifié sur les antennes de Trace Fm Abidjan.

Tape de mauvais goût entre amis ou volonté de nuire ?

Sur les antennes de Trace FM Meiway a effectivement reconnu avoir parlé de Victor Yapobi donc ce morceau intitulé « Bipoya » un titre qui ne cache d’ailleurs pas la référence. Un texte accusateur et provocateur et un clip singeant avec des artistes comédiens tels que Djimmy Danger, Pantcho le gataire, Mana kampess. Dans la peau de Bipoya Pantcho se moque de l’autorité supposée de Victor Yapobi, une parodie réussie comme il a déjà fait dans « Détournement de mineure » de l’artiste Zouglou Petit Denis. Un clip insidieux à l’humour total et pourtant l’artiste Meiway affirme que c’est en bon ami qu’il a pensé à lui pour écrire sa chanson. Peut-être pensait-il à dédramatiser la chanson et désamorcer ainsi le conflit désormais ouvert avec Monsieur COMICI.

Victor Yapobi une légende vivante

Ce que nous pouvons retenir également du clip c’est la mystification du personnage Yapobi, un homme à l’autorité redoutée dans le village (allusion au milieu du concours Miss Côte d’ivoire).Victor Yapobi semble en effet être le faiseur de Miss. Aucune fille ne serait miss sans passer par lui. Victor Yapobi qu’on appelle, affectueusement ou ironiquement, Monsieur Miss est à la tête du COMICI depuis des décennies, se faisant un réseau d’amis sous tous les pouvoirs qu’il a vus se succéder.

 

Que pensent les ivoiriens de son arrestation à Londres :

Merci de donner une note

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Joel au palais de la culture : un one-man-show pour un autre humoriste de talent

Témoignage : les Abidjanais agressés par des microbes