CULTURE

Cinéma Ivoirien : La République du Gondwana débarque à Abidjan

Le cinéma ivoirien signe progressivement son grand retour sur la scène du 7ème art. Ces dernières années, la production cinématographique en Côte d’Ivoire a connu un engouement exceptionnel qui s’est traduit par plusieurs sorties de séries exclusives. La cerise sur le gâteau, le tournage en cours du film ‘‘Bienvenue au Gondwana’’ à Abidjan et bientôt à Yamoussoukro.

Le 7ème art en Côte d’Ivoire reprend du service

Le cinéma ivoirien est toujours à la recherche de ses marques au beau milieu de la concurrence africaine. L’actualité en Côte d’Ivoire est non seulement dominée par la 9ème édition du Femua, mais aussi par le tournage d’un grand film dans la capitale économique ivoirienne. Depuis quelques mois, le célèbre humoriste Mamane qui cartonne actuellement en France a élu domicile à Abidjan. En compagnie d’une équipe de production et de certaines vedettes françaises du 7ème art, il prépare la sortie d’une grande production cinématographique dans la commune de Cocody : ‘‘Bienvenue au Gondwana’’. Le film fait la satire de la société africaine sur un ton assez ironique. Sa réalisation a nécessité un budget financier énorme. Aucun tournage sur le sol ivoirien n’avait sollicité par le passé un investissement aussi important.

Le cinéma ivoirien dopé par une production exceptionnelle

Le cinéaste nigérien Mohamed Mustapha connu sous le nom de Mamane, a mobilisé d’énormes ressources financières pour le tournage de son film. Ce projet cinématographique a coûté la bagatelle d’environ 2,6 milliards de francs Cfa, une somme bien plus importante que le budget astronomique du Femua 9. Le chef d’œuvre que prépare l’humoriste vedette donnera à coup sûr un peu d’élan au cinéma ivoirien. Raison pour laquelle l’Etat de Côte d’Ivoire, à travers le ministre de la culture, a octroyé un appui financier au réalisateur nigérien. Lors d’une visite guidée sur les lieux du tournage, Maurice Bandama a apporté une aide financière estimée à 100 millions de francs Cfa. D’ici peu, tout le matériel de production sera expédié à Yamoussoukro pour l’achèvement des autres scènes du film. Si la bande annonce est prévue pour les mois prochains, il faudra cependant attendre jusqu’en 2017 avant de voir le film sur le marché.

24,271 total views, 18 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut