CULTURE

Arafat Dj et Floby se disputent pour 1 million de francs CFa

Le torchon brûle depuis quelques jours entre Arafat Dj et l’artiste Floby. Un énorme malentendu a mis à mal les relations entre ces deux stars de la musique qui ne sont plus à présenter dans la sous-région. A l’origine de la dispute, un cachet estimé à 1 million de francs Cfa, une modique somme pour ces deux artistes qui font vibrer plus d’un mélomane sur le continent noir.

Yorobo et le King Zodanga vers un divorce prématuré

Le duo Arafat Dj et Floby a-t-il enregistré sa première et sa dernière collaboration ? Tout semble indiqué en tout cas que les relations entre ces deux monstres du coupé décalé et de la musique africaine ne sont pas au beau fixe ces jours-ci. Plus intriguant encore, il n’aura pas suffi de grand-chose pour créer des tensions entre les deux stars : seulement la somme d’1 million de francs Cfa. Tout s’est passé à Ouagadougou, le week-end du 2 Juillet dernier. La star burkinabé aussi connue sous le nom de King Zodanga célébrait ses 10 ans de carrière musicale dans la capitale, en compagnie d’une pléiade d’artistes de renom. Parmi les stars invités, iba one du mali, Tach Noir du Congo, Ariel Sheney de la Côte d’Ivoire et le plus attendu de la soirée, « el influemento de la Côte d’Ivoire », l’artiste ivoirien aux deux Koras. Mais comme le dit si bien cet adage, ‘‘il y’a loin de la coupe aux lèvres’’.

Arafat Dj brille par son absence

De tous les artistes invités à cette soirée le « koraman » comme certains se plaisent à l’appeler, était le plus attendu de soirée exceptionnelle. Malheureusement, Arafat décevra par son absence ceux qui attendaient impatiemment sa prestation au show de Floby. Selon la star burkinabé, Yorobo avait donné son accord pour être présent à son spectacle de Ouagadougou pour lequel il avait déjà reçu son cachet en intégralité. A la surprise générale, Ave César a envoyé son manager, Habib Marwane et l’un de ses danseurs appelé Rufi pour le représenter, une situation que le King Zoganda n’a pas du tout apprécié: « « Lorsque j’ai choisi les dates pour la célébration de mes 10 ans de carrière, je me suis approché d’Arafat pour lui demander d’être à mes côtés. Je lui ai demandé à combien il pouvait venir me soutenir. Il a donné son cachet et son accord entre temps, de la France où il était, il m’a appelé pour me dire de verser tout le montant dû à son manager qui est en Côte d’Ivoire afin de pouvoir confirmer la date du 2 juillet. La somme qu’il m’a demandé, je ne l’avais pas et je me suis saigné pour l’avoir à travers mes prestations. Une fois en main, j’ai transféré l’argent au manager à Arafat. Tout était donc ok pour qu’il soit là, c’est pourquoi nous l’avions annoncé. Ce soir il était attendu à 18h à l’aéroport de Ouagadougou. Nous l’avons attendu et il n’est pas venu. ». Papus Zongo, le manager de Floby, n’a pas lui aussi cacher sa déception et demande d’être remboursé : « L’essentiel c’est de rentrer en possession de l’argent qui m’ait dû. Je suis toutes les voies légales (…). On avait un engagement avec quelqu’un qui n’a pas respecté. Moi je ne suis pas dans une campagne de dénigrement d’Arafat Dj, je n’aime pas ce jeu. ». Pour parvenir à leur fin, le chanteur burkinabè et son staff n’ont eu d’autres recours que la prison. C’est ainsi que le manager de Yorobo s’est retrouvé derrière les barreaux à Ouagadougou.

Ave César s’explique sur le malentendu avec Floby

« Je ne suis pas venu parce qu’à la base, Floby qui est un de mes amis m’a demandé de venir juste le soutenir, j’ai donné mon ok. Je lui ai demandé si son concert était payant, il m’a dit non, je lui ai demandé s’il y a des sponsors, il m’a dit non, je lui ai dit ok, de remettre la somme de 1 million à mon staff, c’est-à-dire à mes danseurs qui allaient venir avec moi ce jour-là. Mes danseurs allaient effectuer une prestation pour le plaisir des fans de Floby. Ce n’était pas convenu que moi je chante. C’est ainsi qu’à la dernière minute j’ai appris que y avait une compagnie de téléphonie et de voyage de la place qui était sponsors. J’ai donc appelé Floby pour le signifier. Voilà un peu comment les choses se sont passées. Je n’ai pas aimé comment les choses se sont passées voilà pourquoi je ne suis pas venu. », avait affirmé la star ivoirienne du coupé décalé. Apres plusieurs négociations le manager fut libéré deux jours plus tard : «Je me porte bien. Deux nuits en garde à vue. Je pense que ça fait partie aussi du métier. Il y a malheureusement eu un malentendu entre les deux artistes. C’est dommage. Mais Dieu merci, je suis libre », affirme Habib Marwane à sa sortie de prison. Dire que deux monstres du coupé décalé frôlent le pire à cause d’1 million de francs Cfa, c’est un signal très fort pour confirmer qu’il n’y a pas vraiment d’amitié en matière d’argent.

DJ Arafate et Floby avant le dispute,

Ce clip témoigne d’une bonne entente avant le clash.
Nous remercions la chaine « FasoMixTV » pour son excellent clip

Témoignage de d’Arafate dans le l’affaire Floby :

Merci à https://www.youtube.com/user/buzzivoirien

ou autre interaction sur ce sujet sur le compte de Arafat :

15,609 total views, 69 views today

1 Comment

1 Comment

Cliquez
  1. dra

    18 juillet 2016 at 18 h 20 min

    C’est des foutaises de la part de Yôbô

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut