CULTURE

Serges Kassi en deuil : Il a frôlé la mort, pas son père

Le sort s’acharne décidément sur l’artiste Serges Kassi exilé en France à la faveur de la crise post-électorale. A peine le reggae man ivoirien vient de frôler la mort il y’a de cela environ deux mois, que son père vient d’y succomber. Les élans de solidarité à l’égard de cette grande voix de la musique ivoirienne se sont manifestés dans tous les sens.

Le reggae ivoirien endeuillé

Serges Kassy l’un des précurseurs de la musique reggae en cote d ivoire et anciennement membre de la galaxie patriotique, vient de perdre son père à Abidjan. L’artiste avait perdu un membre de sa famille en 2013 auparavant, et venait lui aussi tout juste d’échapper à la mort dans le courant du mois de Mai 2016, et le revoilà quelques mois après en deuil. Une succession de drames et de malheurs qui viennent s’abattre sur ce grand artiste ivoirien qui plus est, fait partie des exilés politiques qui ont rejoint la France depuis la chute du pouvoir de l’ex président Laurent Gbagbo en avril 2011.

L’accident tragique du frère à Serge

Lors de l’Abissa 2013, le frère cadet de l’artiste chanteur Serge Kassy est décédé dans un accident de la circulation, alors qu’il accompagnait son épouse à l’hôpital de Port-Bouët. En effet le véhicule à bord duquel il se trouvait a percuté un camion stationné dans la pénombre, en bordure de route. Trois personnes ont trouvé la mort au cours de cette collision. Il s’agit du conducteur du véhicule répondant au nom de Moustapha Daouda et sa compagne qui portait une grossesse. A cette occasion l’artiste avait reçu le soutien des compères mais aussi de plusieurs personnalités politiques, notamment celui du ministre de la Culture M. Maurice Bandama qui n’a pas caché son émotion face à cette tragédie: « Serge et moi sommes des frères. Le deuil qui le frappe est aussi le mien, donc il est normal que je vienne prendre ma place au sein de la famille en cette période douloureuse ». Il était accompagné d’une forte délégation composée de son chef de cabinet Yves Konan, Alain Tailly (Directeur du Cnac), M Liazéré, Koné Dodo (Palais de la Culture), M Bilé (Dpac).

Le malaise de Kassi en France

En mai dernier, l’artiste a failli passer de vie à trépas en France n’eut été la promptitude des secours. Le reggae man ivoirien a été pris d’un malaise alors qu’il rendait visite à un couple d’ami dans la commune parisienne d’Ivry : « J’ai senti une forte douleur à la poitrine et ma respiration est devenue difficile. Des vertiges s’en sont suivis, mon ami Christian Quenum me voyant dans un état bizarre a appelé les Sapeurs-pompiers et les Samu qui m’ont placé sous un électrocardiogramme et m’ont conduit à l’hôpital de la Pitié Salpetrière. ». Toutefois l’artiste, après deux jours passés en observation dans une clinique, a pu regagner son domicile sain et sauf.

Le reggae man ivoirien affligé par la mort de son père

Suite à toutes ces mésaventures, une terrible nouvelle vient encore endeuiller Serges Kassy. Dans la nuit du jeudi à vendredi 8 Juillet 2016, l’artiste perd son géniteur, le vieux Adjei kassi. Mécanicien à la retraite, il est décédé au CHU de Treichville des suites d’une longue maladie qui le tenait en laisse depuis plusieurs mois.
L’artiste inconsolable a laissé un message d’adieu à son père :
« ADIEU papa, je ne serai pas là, pour t’accompagner à ta dernière demeure, mais en esprit j’y serai à travers la famille restée au pays, et les nombreux ivoiriens, et africains, qui manifestent leur désir d’être là, pour me représenter. Vous êtes nombreux, à me demander comment aller dire Yako a la famille. Voici les deux contacts, qui vous permettront de vous rendre à Koumassi Sicogi près du camp commando, au domicile de papa. Merci de tout cœur à tous. 08446404 et le 07690672 », a indiqué Serge Kassy.

9,135 total views, 15 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut