CULTURE

Youssou N’Dour : L’Afrique un point c’est tout !

La star internationale sénégalaise est de retour dans les bacs et sur scène avec un album qui se veut purement de source africaine. Lumière sur ce 34ième album du roi de mbalax!

« L’Afrique un point c’est tout ! », est la titre du nouvelle album de l’internationale chanteur sénégalais Youssou N’Dour, dans cet album Youssou fait un cri de cœur pour dévoiler en profondeur sa passion africaine. Dans cet album, l’artiste fait ressorti son idéalisme, son envie de voir cette Afrique réunie et unie comme la vision de ses héros noirs qui ont bâti sa modernité et son histoire, l’historien Cheikh Anta Diop, le Ghanéen leader des indépendances Kwame Nkrumah, le militant sud-africain Steve Biko assassiné par l’apartheid, Nelson Mandela et Léopold Sedar Senghor. A cette jeunesse avide d’espoir qui se ruent vers l’Occident par des moyens moins commodes, il crie son ras-le-bol en leur demandant de rester sur le continent afin de préparer le futur pour l’Afrique par des africains. Cet album se réclame du panafricanisme musical avec la collaboration de diverses jeunes chanteurs venus des quatre endroits du continent pour apporter de leur diversité musicale.

Autour de l’Afrique

Pendant ses quarante ans de carrières, Youssou a fait plusieurs featuring avec des artistes anglo-saxons. Cet album qui est une collaboration purement africaine montre les diversités dont regorgent malgré le grand nombre de similitude qu’il partage. « Et donc, j’ai eu l’impression à un moment donné d’avoir un peu oublié de faire quelque chose avec le continent. Cet album, c’est aussi un clin d’œil à la jeunesse africaine, aux jeunes artistes qui incarnent aujourd’hui une musique africaine plus urbaine », a révélé l’artiste sénégalais.

Africa United

A travers ce précèdent tube, et cet album qui vient de voir le jour Youssou partage le rêve de nombreux d’africains qui veulent et croient en cette Afrique une et indivisible. Pour l’artiste l’idée est de pouvoir réunir les différences de ces 54 pays qui composent le continent pour en faire une richesse. Permettre un flux entre les différents pays des continents en termes de déplacement, d’échanges économiques, d’infrastructures reliant les capitales.

Fin de carrière ?

Au vue de l’engagement panafricanisme de ce 34ième album, comme si Youssou N’Dour voudrait en faire un héritage pour les générations emmène à croire que l’international se prépare à tirer sa révérence de la scène musicale. Mais dans une interview donné avant son concert au bataclan de Paris Youssou déclare « En tout cas, ce n’est pas la fin de ma carrière ! Je tiens à le clarifier. Il est vrai que c’est un album très personnel et engagé. En sept ans, j’ai voyagé dans ma tête et j’ai voulu le partager avec le cœur pour aller vers les cœurs de mes prochains. C’est un album qui porte un message fort pour l’Afrique, qui porte un regard sur le monde, avec des messages engagés, parfois politiques. Mais c’est vrai que c’est la première fois que je termine un album et que je n’ai pas tout de suite le suivant en tête, donc on peut l’interpréter comme on veut ». Ses fans ne doivent donc s’en faire, Youssou continuera de gratifier l’Afrique de ses mélodies.

671 total views, 18 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut