CULTURE

Côte d’Ivoire : Grand-Bassam et son Abissa

L’Abissa, cette fête de génération qui est célébrée chaque année au sein de la communauté N’Zima Kotoko. A l’occasion de cette célébration les participants sont soumis à des critiques, des confessions et à la demande du  pardon aux ancêtres.

Comme tous les ans chaque ethnie possède une fête de génération. Lors de cette fête chaque coutume met ses valeurs culturelles à dispositions de ses hôtes. Parmi plusieurs fêtes, nous avons le plaisir de vous parler de celle de Grand-Bassam. La ville de Grand-Bassam est la deuxième capitale économie de la Côte d’Ivoire et dispose de plusieurs atouts. Nous  vous parlerons de sa fête de génération qui a lieu avant la nouvelle année.

L’histoire de l’Abissa

Grand-Bassam est une ville historique de la Côte d’Ivoire qui dispose de plusieurs richesses. Cette ville, très réputée pour sa fête traditionnelle qui se nomme « la fête de l’Abissa ».Cette cérémonie est organisée par le peuple N’Zima qui met en relief les concepts de démocratie et de justice sociale. Pour le peuple N’Zima, l’Abissa ou Biza signifie « questionner » et est célébrée chaque année à la fin du mois d’octobre et début novembre. C’est une fête de retrouvaille qui a pour but de rassembler pendant deux semaines les filles et fils du peuple N’Zima autour de leur chef et du Tam-Tam parleur nommé « EDO-N GBOLE ». Pour cette année 2016 elle a déjà commencé depuis le 6 novembre et prend fin le 20 novembre. Le dimanche dernier, le roi des N’Zima Kotoko a fait l’ouverture de l’Abissa 2016.

Comment cette cérémonie se déroule

Cette fête se déroule sur deux semaines et pendant son déroulement le peuple N’Zima(appolo) vous démontre sa gratitude à travers  . Le premier jour le Tambour sacré est mis en forêt en fin de journée accompagné d’une ambiance dansante. Ensuite les autres jours de cette semaine sont consacrés aux préparatifs de cette cérémonie. La semaine suivante c’est le déroulement de la fête sur la place publique précisément au quartier France de Grand-Bassam. Durant cette période, la célébration se déroule avec des déguisements c’est à dire les femmes et les hommes se maquillent avec du kaolin sur tout le corps, la mise en valeur des symboles des 7 familles royales, la danse traditionnelle, la ronde autour des instruments de musique et les chants. Les hommes, les femmes et les enfants sont tenus de se vêtir en blanc car cette couleur est le symbole de la paix. Les autres jours sont consacrés au défilé des différentes familles N’Zima. Vous avez le mardi qui est réservé pour le roi et ses notables qui font leurs premières prestations puis rentrent et en ressortent que le samedi et le dimanche. Durant cette fête vous devez  attentif sur  tout ce qui se passe pendant le déroulement des événements. Bon à savoir pendant cette fête la joie et la paix doivent être dans le cœur du peuple N’Zima et aussi de ses hôtes.

219 total views, 21 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut