in

Croissance économique : la Côte d’ivoire toujours dans le vert selon la Banque Mondiale

La croissance économique en Côte d’ivoire serait dans une dynamique positive à en croire le ressent rapport fait par la Banque mondiale. L’institution financière internationale situe la Côte d’ivoire parmi les pays à forte résilience économique c’est-à-dire les pays dont l’économie résiste le plus aux incertitudes des marchés.

La Côte d’ivoire a une économie soutenue à deux chiffres

La croissance économique de la Côte d’ivoire est dite à deux chiffres c’est-à-dire avoisinant les 10% du PIB. Cette tendance a cours depuis l’année 2012. La Côte d’ivoire qui a connu une profonde crise d’une décennie environ a renoué avec la croissance à deux chiffres oscillant entre 8 et 10%. A terme l’Etat veut atteindre l’émergence à l’horizon 2020 et la réalisation de cet objectif passe par cette croissance à deux chiffres qui doit être maintenue selon le gouvernement ivoirien. Cette prouesse économique serait due à certains facteurs.

Les politiques mises en place pour atteindre cette croissance

Pour maintenir le rythme de l’économie pour atteindre l’émergence l’Eta ivoirien a pris certaines mesures. D’abord l’Etat a décidé d’accroitre la transformation du cacao localement mais aussi son broyage pour passer de 35% à 60% d’ici 2020. Ensuite dans le secteur minier le gouvernement peut augmenter la production considérablement. Déjà de 2012 à 2014 l’exploitation minière était passée de 8% à 18%. C’est dans ce cadre que l’Etat a triplé les permis et procédé à la vente de certaines actions comme celles achetées récemment par le football international ivoirien Didier Drogba. En outre c’est le même constat fait dans le domaine énergétique et pétrolier. Le pétrole offshore au large du de la frontière maritime entre le Ghana et la Côte d’ivoire pourrait encore plus ravitailler les caisses de l’Etat.

La banque mondiale classe l’économie ivoirienne parmi les plus résistantes

En effet le rapport semestriel de la Banque mondiale sur l’état des économies ivoiriennes classe la Côte d’ivoire parmi les sept pays africains à forte résilience économique à l’instar de l’Afrique du Sud et du Nigeria que la Côte d’ivoire seconde en Afrique de l’ouest en tant que deuxième puissance économique. Le rapport indique que ces pays ont une croissance annuelle de 5,4% quand ce même rapport projette une croissance africaine globale africaine qui passerait de 3,2% actuelle à 3,5% en 2019. De belles perspectives selon les experts pour l’émergence du continent.

Une croissance forte mais qui ralentit

Selon Albert G. Zeufack, économiste en chef de la Banque Mondiale, les pays africains doivent redoubler d’efforts pour relancer la croissance économique afin d’attendre les objectifs qu’ils se sont fixés. De son côté la banque entend mettre en place des mécanismes de financements pour aider ces économies jeunes. Mais elle invite les pays africains à promouvoir les investissements privés et publics dans les infrastructures et à engager des dépenses judicieuses pour le développement tout en évitant d’accroitre les dettes déjà colossales et en rendant plus inclusives la croissance dont ils jouissent.

La croissance économique en Afrique et surtout en Afrique subsaharienne est une réalité indéniable. Elle est l’une des forte du monde actuellement. Mais loin des discours officiels, les citoyens disent ne pas ressentir ces chiffres élogieux dans le « panier de la ménager » et le chiffre du chômage. Ce qui nous ramène à l’inquiétude de la Banque mondiale en matière bonne gouvernance et de croissance inclusive.

Merci de donner une note

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Sondage Présidentielle 2017 en direct : Macron et Le Pen toujours en tête des intentions de vote

Hommage au Général Mathias Doué : un officier respecté de tous