ECONOMIE

En Côte d’Ivoire, les marocains commencent à disparaître

On les croyait intouchables en Côte d’Ivoire mais le temps a fini par démentir cette théorie. Très nombreux par le passé sur le territoire ivoirien, les marocains commencent à disparaître progressivement de plusieurs secteurs d’activité sur lesquelles ils avaient fait main basse. En 2015, le Maroc se taillait la part du lion au niveau des investissements réalisés sur le sol ivoirien avec une part du gâteau qui s’élevait à 29%. Aujourd’hui, ce sont les businessman ivoiriens qui volent la vedette aux investisseurs venus du royaume chérifien.

Les investissements du Maroc en chute libre à Abidjan

L’époque où le Maroc était présenté comme le premier investisseur en Côte d’Ivoire est désormais révolue. Selon les dernières statistiques publiées par le CEPICI, le centre ivoirien pour la promotion de l’emploi, l’influence des investisseurs marocains dans le tissu économique ivoirien commence à s’essouffler. Pourtant, il y’a 1 ans de cela, le Royaume chérifien occupait la première place du podium en termes d’investissements réalisés sur le territoire ivoirien. Au premier semestre de l’année 2015, le financement réalisé par les hommes d’affaires chérifiens s’élevait à 51 milliards de francs Cfa, soit 29% du capital total investi par les businessman ivoiriens et ceux des pays étrangers. Mais sur la même période en 2016, les investissements en provenance du Maroc vers notre pays ont presque chuté de moitié. Ils baissent de 14% par rapport à l’an dernier et s’établissent désormais à hauteur de 33 milliards de francs Cfa, soit 15% des capitaux investis en Côte d’Ivoire. De son rang de 1er, le Maroc dégringole et se retrouve désormais en troisième position des plus gros investisseurs dans les secteurs économiques ivoiriens par pays.

La Côte d’Ivoire prend les commandes

Il aura fallu seulement une année aux hommes d’affaires ivoiriens pour se hisser en tête du classement des plus gros investisseurs en Côte d’Ivoire. Alors que les opérateurs économiques ivoiriens guettaient de près les marocains l’an dernier avec 27% des investissements globaux réalisés sur le territoire ivoirien, les investisseurs locaux volent la vedette aux entrepreneurs du royaume chérifien grâce à un financement en hausse de 4% en 2016. Le vent tourne en faveur des entreprises ivoiriennes qui détiennent dorénavant 31% des capitaux investis au pays. Autre nouvelle des moins réjouissantes pour le Maroc, le Togo se classe désormais en deuxième position derrière les opérateurs économiques ivoiriens avec 18% des investissements réalisés sur le sol ivoirien.

Une percée qui profite au CEPICI

Dans tous les cas, c’est le centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire qui se réjouit le plus de cette situation : « 103 entreprises ont été agréées par le CEPICI contre 76 sur la même période en 2015, soit un taux de croissance de 36% », explique Emmanuel Essis Esmel, le patron de l’agence de promotion ivoirienne. En termes de chiffres, le centre est passé de 175 milliards d’investissements réalisés l’an dernier à 219 milliards de francs Cfa en 2016. Cette croissance spectaculaire est due aux réformes engagées par le gouvernement ivoirien en vue de faciliter la création d’entreprise en Côte d’Ivoire. Grâce à l’instauration du guichet unique en décembre 2012, il est possible de créer sa société en moins de 24 heures, si bien entendu l’ensemble des pièces administratives requises sont fournies en bonne et due forme par le requérant.

15,267 total views, 9 views today

1 Comment

1 Comment

Cliquez
  1. Alpha Tango

    19 juillet 2016 at 1 h 06 min

    Je pense qu’il s’agit plus d’une augmentation des investissements Ivoiriens. Les entreprises Marocaines continuent à croire dans le potentiel de votre pays.

    Il est normal que les nationaux soient les plus gros investisseurs dans leur pays. Cette preuve de confiance incite les investisseurs etrangers à venir.

    Donc en tant que Marocain je suis heureux que les investisseurs Ivoiriens aient dépassé les investisseurs Marocains en Cote d’Ivoire. Nous continuerons bien entendu à investir dans ce merveilleux pays promis à un grand avenir.

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut