ECONOMIE

Niger : Agadez bientôt dotée d’une centrale électrique hybride

La région d’Agadez (nord du pays), sera ‘’bientôt’’ dotée d’une centrale électrique hybride photovoltaïque/diesel, a-t-on appris de source officielle mercredi à Niamey.

Une équipe d’experts de l’Union européenne se trouve actuellement au Niger dans le cadre de la réalisation de cette centrale électrique, selon un communiqué de délégation de l’Union européenne (UE) rendu public à cet effet.

Cette mission d’expertise, précise un communiqué de presse de la délégation de l’Union européenne (UE) rendu public à cet effet,

Son séjour au Niger intervient suite aux démarches entreprises auprès de l’UE, pour identifier les moyens de répondre à la demande des autorités, sur la base d’un projet présenté par le ministère de l’Énergie du Niger.

La centrale aura comme objectif de renforcer la capacité de la Société nigérienne de charbon (SONICHAR) qui peine ces dernières années à satisfaire les besoins des populations de la région d’Agadez en énergie
électrique.

Le projet en question est celui d’une centrale hybride d’une puissance de 11,2 Mégawatts (MW).

Il sera composé d’une partie thermique de 5,6 MW et
d’une partie photovoltaïque de même puissance qui viendrait renforcer la capacité actuelle de la Société nigérienne de charbon (SONICHAR) qui fournit en électricité les usines de traitement d’uranium de la Société des mines de l’Aïr (SOMAIR) et de la Compagnie minière d’Akouta (COMINAK) ainsi que les principales villes de la région, dont
Arlit et Agadez.

L’objectif, selon les initiateurs de ce projet, c’est de faire face aux déficits d’électricité récurrents que connait la région.

Un déficit aggravé par la surpopulation engendré par les flux migratoires.

Une réunion de lancement de l’étude a eu lieu le 22 novembre dernier au ministère de l’Énergie, entre les techniciens nigériens et les experts de l’UE.

Une étude dont les conclusions sont attendues en mars 2017, date de la fin de la mission.

Il faut préciser que ce sont les unités de production d’électricité de la SONICHAR, situés à Anou Ararem, à 75km au Nord-est d’Agadez qui alimentent la région d’Agadez en électricité depuis une quarantaine
d’année.

Avec ses quelques 37MW, produits à partir du charbon extrait sur place, elle fournit les 34% de l’électricité totale produite au Niger, tandis que les 60% nécessaires à la consommation locale proviennent du Nigeria.

La Nigérienne d’électricité (NIGELEC) qui a vocation à distribuer l’électricité aux ménages nigériens n’en produit quant à elle que 6% par ses propres moyens.

Source: SA/of/APA

329 total views, 10 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut