L’Allemagne injecte 32,5 million d’euros dans le secteur énergétique rwandais

Les efforts du Rwanda pour stimuler sa production d’électricité ont reçu cette semaine un coup de pouce de l’Allemagne qui a décidé d’investir environ 32,5 millions d’euros dans le secteur.

Selon Ronald Nkusi, Directeur des finances extérieures au ministère rwandais des Finances et de la Planification économique, l’intervention allemande contribuera à la réhabilitation et à la privatisation des centrales hydroélectriques Rusizi I et Rusizi II, qui sont à cheval sur la frontière entre le Rwanda, le Burundi et la
RD Congo.

Il a qualifié cet appui d’opportun estimant qu’il permettra de renforcer la durabilité en termes de production d’énergie et de capacité de distribution.

L’ambassadeur d’Allemagne, Peter Woeste, et le Secrétaire exécutif de la Communauté économique des Pays des Grands Lacs (CEPGL), Herman Tuyaga, ont échangé des documents pour finaliser l’engagement allemand dans le secteur de l’énergie.

La contribution, selon Amb Woeste, renforcera la coopération et la stabilité régionales.

L’ambassadeur Woeste a salué la décision du gouvernement allemand de libérer cette importante subvention.

L’ambition du Rwanda est d’étendre la fourniture de l’électricité à au moins 70% des ménages à travers le pays, d’ici à 2018.

A cette fin, le gouvernement prévoit de porter la production d’électricité à 563 mégawatts au cours des deux prochaines années.

En début d’année, le gouvernement et l’Union européenne (UE) ont signé une convention de financement de 177 millions d’euros (environ 151 milliards de rands) pour soutenir le secteur de l’énergie au cours des cinq prochaines années.

L’accord de financement était le premier d’une série d’accords devant être signés au cours des prochains mois dans le cadre d’un programme de 460 millions d’euros d’aide financière de l’UE au Rwanda qui est conclu depuis 2015.

La capacité de production d’électricité du Rwanda est actuellement d’environ 190%, la puissance hydro-électrique représentant plus de 97,37 mégawatts de la capacité totale installée du pays.

L’énergie thermique compte pour 51,7 mégawatts, le méthane représentant plus de 10 mégawatts et 8,75 mégawatts fournis par le solaire, entre autres.

Source: CMW/as/fss/od/APA

2,962 total views, 6 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !