in

France : Le mouvement la France Insoumise veut remplacer le drapeau européen

Nouveau drapeau europe

L’Assemblée nationale française est plus que jamais une joute politique où l’on veut introduire des innovations mêmes quand elles semblent incongrues pour beaucoup.

Le changement pour le changement tel parait être le crédo de certains partis politiques. Les débats de forme se sont invités dans l’hémicycle quand ceux de fonds ne portent pas de fruits.

Les députés de La France Insoumise voulaient remplacer le drapeau européen. Les députés de La France Insoumise avaient émis une requête en juin dernier pour faire remplacer le drapeau de l’Union Européen par celui des Nations Unies au sein du parlement français. Malheureusement leur requête n’a eu gain de cause. Ce mercredi, elle a été rejeté par la majorité de l’hémicycle.

La France Insoumise a quelques dents contre l’Union Européen

En juin dernier, à la faveur de leur entrée au Parlement français, les députés de La France insoumise ont d’emblée voulu imposer leur loi. Pour se faire, il fallait d’abord changer le décor. Et bien évidemment changer de décor c’est aussi changer l’ornement ou plus justement l’armoirie. C’est ainsi que les députés de La France Insoumise avaient soulevé le débat de la présence de la bannière étoilée de l’Unions Européenne à l’Assemblée nationale. Ce jour-là Jean-Luc Mélenchon avait déclaré :

« Franchement on est obligé de supporter ça ? C’est la République française ici, pas la Vierge Marie, je ne comprends pas ».

Il s’en prenant ainsi au symbole de l’Union Européenne. Par la suite, son parti a émis une requête pour que ce drapeau disparaisse de l’hémicycle.

On voyait venir le soutien du Front National

Sans grande surpris, dirons-nous, le Front National, parti europhobe a apporté son soutien à l’amendement proposé par La France Insoumise sans pour autant être d’accord en tout avec celle-ci. Pour le Front National, il ne s’agit pas de le remplacer par un autre organisme étranger (Les Nations Unies), mais de le supprimer tour simplement et ne garder que le drapeau français. Le député FN des Pyrénées-Orientales, Louis Aliot avait déclaré :

« Nous sommes dans l’Assemblée Nationale française, c’est normal qu’il n’y ait que le drapeau français. Je pense que l’on soutiendra cette amendement, oui ».

Les deux partis avaient alors conjugué leurs voix pour avoir gain de cause.

Une désillusion pour les frondeurs

Le vœu des députés de La France Insoumise de voir le drapeau européen remplacé par celui des Nations Unies, ne verra pas le jour. L’amendement qu’ils avaient déposé a été rejeté par la commission des lois de l’Assemblée Nationale, ce mercredi 4 octobre. Les dix-sept députés qui avaient introduit la motion devront se résoudre à caresser ce rêve encore longtemps. Ils auraient dû prévoir l’issue de cette requête après les déclarations de François de Rugy qui avait affirmé :

« Je ne sais pas où est ce qu’ils sont allés chercher cette histoire du drapeau français et de l’ONU ».

Une autre bataille perdue par Jean-Luc Mélenchon, le leader de La France Insoumise. Désormais c’est une guerre idéologique ouverte entre lui et Emmanuel Macron ainsi que ses élus de La République En Marche. Dans sa guerre Jean-Luc Mélenchon pourra de temps à autre compter sur l’extrême droit de Marine Le Pen même si leur soutien n’est pas gage de victoire. Si l’on l’accuse déjà d’en faire trop pour nuire à Emmanuel Macron, l’histoire du drapeau donnera une autre preuve plus évidente.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Eliminatoires CM 2018 Afrique: déjà 2 qualifiés

Kylian Mbappé : cinq raisons pour lesquelles le parisien est un génie