France

Duel Sarkozy Juppé : l’écart se resserre selon les derniers sondages

Duel Nicolas Sarkozy et Alain Juppé

A l’occasion des primaires à droite, le duel tant attendu entre Nicolas Sarkozy et Alain Juppé son ancien premier ministre, bat son plein dans tous les sens. Avant l’annonce officielle de sa candidature aux présidentielles de 2017, l’ex-président français était d’un gros retard sur le maire de Bordeaux, son actuel rival. Mais selon les derniers sondages sur les intentions de vote dans le camp Républicain, l’ancien locataire de l’Elysée a considérablement réduit l’écart qui le sépare de son concurrent.

Le duel Sarkozy Juppé lors des primaires Républicaines qui auront lieu le 20 novembre s’annonce serré plus que jamais. La théorie d’un second tour pour départager l’ancien chef d’Etat français et son actuel rival, le maire de Bordeaux est on ne plus évidente. Les sondages réalisés pour analyser les tendances entre les deux hommes ont largement démontré l’impossibilité pour l’un comme l’autre candidat de remporter les primaires à droite lors du premier tour en recueillant 50% des voix. Tout va donc se jouer au second tour entre les deux adversaires. Mais cela n’empêche qu’on se demande lequel des deux candidats arrivera en tête au soir du 20 novembre 2016 ? Selon les dernières tendances, l’écart qui séparait les deux hommes sur les intentions de vote s’est corsé ces derniers jours grâce à la montée en puissance de l’ancien président dans les sondages. Quand bien même son rival disposerait d’une légère avance sur lui, les dernières statistiques d’Odoxa, TNS-Sofres et Ifop laissent présager une grande lueur d’espoir l’époux de Carla Bruni.

Sondages d’Odoxa et TNS-Sofres sur le duel Sarkozy Juppé

Les tendances de ces deux instituts ont été rendues publiques fin août dernier. Sur la base des statistiques fournies par Odoxa le 27 du mois passé, Alain Juppé disposait de 38% des intentions de vote lors des primaires contre 27% pour Nicolas Sarkozy. Cet écart de 11 points, quoiqu’important, a été remis en cause le lendemain par le sondage réalisé par TNS-Sofres. Selon les tendances publiées par l’institut, les deux hommes seraient à égalité avec chacun 34% des intentions de vote au soir du dimanche 20 novembre. L’analyse de ces deux tendances met en évidence l’imprévisibilité du duel entre l’ancien président de la République de France et le maire de Bordeaux. C’est à croire que l’incertitude pourrait demeurer sur l’issue de ces primaires jusqu’à la fin du second tour.

Ifop annonce aussi un match très serré

Publié le mardi 6 septembre, le sondage réalisé par Ifop donne Juppé en tête des primaires avec 35% des voix contre 33% pour Sarkozy. Malgré deux points d’avance sur l’ancien locataire de l’Elysée, la popularité montante du maire de Bordeaux souffre d’énormes disparités. Si l’on s’en tient par exemple uniquement au vote au sein du parti des Républicains, c’est l’ex-chef d’Etat français qui est donné favoris. Mais la tendance change si on comptabilise ce vote avec celui des sympathisants de droite.
Quels que soit les sondages, seul l’issue des élections permettra de déterminer le véritable candidat de droite qui ira à la conquête de l’Elysée en 2017.

Droit d’auteur image de couverture : http://fr.123rf.com/profile_antvlk et http://fr.123rf.com/profile_olga_besnard

5,594 total views, 3 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut