France

Explosion dans un immeuble en France : encore une attaque terroriste ?

Une violente explosion a causé l’effondrement d’un immeuble ce vendredi 16 septembre 2016 en France, plus précisément dans la commune de Dijon. Selon le bilan provisoire, au moins 20 personnes ont été blessées dans la chute de ce bâtiment dont deux victimes dans un état critique. S’agit-il d’une nouvelle attaque terroriste qui vient de frapper l’Hexagone ? Pour l’instant l’enquête suit son cours et les nouvelles parviennent au compte-goutte.

Encore une explosion en France, mais cette fois dans un immeuble situé dans la petite commune de Dijon. L’actualité française de ce vendredi 16 septembre est dominée par l’effondrement d’un bâtiment dans lequel se trouvaient plus d’une vingtaine de personnes. Aux environs de 9h, des violentes détonations dont on ignore encore les causes ont été entendues dans le centre-ville de la commune. Aussitôt, les pompiers investissent les lieux pour tirer des décombres les occupants du site. Le communiqué de presse de la préfecture rapporté par le site Bienpublic.com, fait état du bilan suivant : « les pompiers ont désormais levé leur dispositif sur place. Le bilan définitif de l’explosion d’un immeuble, situé au 15, rue Pierre-Palliot à Dijon fait état de 20 victimes : 12 urgences relatives, 2 absolues et 6 victimes psychologiques. ». Pour l’heure donc, aucune perte en vies humaines même deux blessés du drame se trouvent toujours dans un état critique. Avec la menace terroriste à laquelle fait face l’Hexagone depuis l’épisode Charlie Hebdo, il y’a de quoi se demander s’il ne s’agit pas d’une énième attaque djihadiste sur le sol français.

Ce qu’il faut savoir de l’explosion dans l’immeuble

Les résultats provisoire de l’enquête ouverte a permis de détecter la présence de plusieurs bonbonnes de gaz dans les décombres du bâtiment. Les enquêteurs se penchent sur la théorie selon laquelle l’effondrement de l’immeuble aurait été causé par ces bouteilles de gaz, une piste qui nous renvoie à la question de savoir s’il s’agit d’un acte isolé ou d’un accident survenu dans l’un les appartements que compte le bâtiment. Grâce à plusieurs témoignages de riverains présents sur les lieux, les enquêteurs se penchent sur la thèse du suicide. Il s’agirait d’un homme dont les motivations restent inconnues et qui aurait tenté de mettre fin à ses jours en faisant exploser des bonbonnes de gaz chez lui. Cette thèse a été confirmée par un journaliste de France 3 qui affirme qu’il s’agit là ‘‘d’une explosion accidentelle’’.

Attaque terroriste ou pas ?

Dans son communiqué de presse, la procureure de Dijon a été très claire en excluant des causes du drame ‘‘tout acte terroriste’’. Cette théorie a été également confirmée par le premier magistrat de la commune contacté dans la journée par la chaîne I-télé. Selon François Rebsamen, ce drame ‘‘n’a rien à voir avec un attentat terroriste, il s’agit d’un accident domestique vraisemblablement’’.

10,402 total views, 3 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut