Emmanuel Macron commet une grosse boulette, adieu la présidentielle 2017?

On ne s’y attendait pas du tout mais Emmanuel Macron vient de commettre sa première grosse boulette en plein direct sur un plateau télévisé, pile au moment où il grimpe dans les sondages de la présidentielle 2017. Ironie du sort ou coup du destin, l’énorme raté de l’ex-ministre de l’économie n’a pas échappé à certains regards.

Atterrissage manqué pour la fusée Macron, le candidat à la présidentielle française a été l’auteur d’une grosse boulette en plein direct sur un plateau télévisé mercredi soir. Cet énorme raté, personne ne l’avait sentir venir, surtout à ce moment où le candidat du mouvement En Marche est, selon les derniers sondages, donné vainqueur de la présidentielle 2017, face à Fillon ou à Marine. Invité du JT de TF1 dans la soirée du mercredi 1er février, l’ancien ministre de l’économie est allé un peu fort, un peu trop fort même au point de voir ses propres coups lui revenir en pleine face. En voulant trop soigner son image de candidat ‘‘clean’’ qui n’a rien à se reprocher, Emmanuel Macron a fait d’étonnantes révélations sur le plateau de TF1, des révélations qui passeraient plus pour des aberrations car en déphasage totale avec la vérité. Cette maladresse que ses partisans qualifient de « malentendus » n’aura-t-elle pas un impact sur sa campagne présidentielle et freiner sa montée dans les sondages ? Découvrons d’abord la grosse boulette du candidat le plus « présidentiable » parmi les trois grands favoris en France.

Emmanuel Macron se fait-il passer pour celui qu’il n’est pas ?

«J’ajoute à cela – parce qu’il faut qu’on soit précis jusqu’au bout, et c’est très important pour nos amis téléspectateurs – que pour ma part, je n’ai jamais eu dans mon cabinet un collaborateur s’occupant de ma circonscription. Ce qui est à peu près le cas de toute la classe politique depuis des décennies. Vous ne l’aurez pas trouvé chez moi: je n’en avais pas, tout le monde était consacré à la tâche.», peut-on lire chez Le Figaro rapportant les propos d’Emmanuel Macron lors de son passage au JT de 20H sur la chaîne TF1. Rien ne vous échappe dans cette déclaration de l’ex-ministre de l’économie ? Pour ceux qui l’ignorent encore, le candidat du mouvement En Marche n’a jamais été élu à la tête d’une circonscription française, alors que ses propos font clairement allusion à une supposée « circonscription » française dont il était le représentant. Comme on pourrait s’en douter, cette première grosse boulette de Macron n’a pas échappé au regard de la classe politique française. Conséquence, le candidat du mouvement En Marche s’est attiré les foudres de plusieurs parlementaires dans la matinée de ce jeudi 02 février qui ont sévèrement critiqué ce flop de l’ancien ministre de l’économie. Pour l’instant, il ne s’est pas encore prononcé sur les raisons qui l’ont poussé à vouloir se faire passer pour le représentant d’une circonscription alors qu’il n’avait jamais été porté à la tête d’une seule par des électeurs. Toutefois, ses partisans ont tenté de donner une explication à ce raté qui ne serait pas une boulette mais plutôt un malentendu.

Emmanuel Macron s’est « mal exprimé »

Selon le Figaro qui aurait contacté certains proches de l’ex-ministre de l’économie, ce flop ne serait rien d’autre qu’un regrettable « malentendu », histoire de faire comprendre à tous et à toutes que le candidat du Mouvement En Marche s’est tout simplement « mal exprimé » lors de son passage en direct sur le plateau du JT de TF1 mercredi soir.
«Lorsqu’il dit “je n’en avais pas”, il parle justement de sa circonscription, pas des collaborateurs chargés de s’en occuper! Il est parfaitement au courant qu’il n’a pas de circonscription, et il est parfaitement au courant que tout le monde est au courant», argue-t-on dans le camp du Mouvement En Marche.
Alors que les questions sur la solidité du programme d’Emmanuel Macron à la présidentielle font encore débat, l’ancien ministre de l’économie continue toujours son envol dans les sondages. Du statut de 3ème homme, les nouveaux sondages le créditent désormais d’une avance sur Fillon, ce qui ferait de lui le rival de Marine Le Pen. Espérons que cette boulette tombée en pleine campagne présidentielle n’aura pas un effet boule de neige.

>

16,980 total views, 60 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !