Liste des soutiens de Hamon

Candidat du parti socialiste à l’élection présidentielle d’avril 2017, Benoît Hamon reçoit de plus en plus de soutiens autour de sa candidature. En attendant le ralliement des membres du gouvernement, l’ancien secrétaire du PS est déjà soutenu par de nombreux élus.

Benoît Hamon continue toujours de fédérer des soutiens autour de sa candidature à l’élection présidentielle prévue pour le mois d’avril 2017. L’ancien secrétaire du PS, actuellement crédité de 16% des intentions de vote au premier tour selon un sondage OpinionWay pour Les Echos, est cependant très loin du statut de second homme qui pourrait lui permettre de franchir le second tour et peut-être gagner cette élection. En attendant, la liste des soutiens de Benoît Hamon continue de grossir, des alliances qui lui ont permis de grimper dans les sondages et distancer Jean-Luc Mélenchon. Prenant le pas sur le gouvernement, la ministre de l’éducation a annoncé mercredi qu’elle soutiendra le candidat de gauche, invitant également au passage plusieurs élus à fédérer une union autour de Hamon. Mais avant, elle, plusieurs figures du paysage politique ont déjà témoigné leur soutien au candidat du PS dans cette bataille pour la course à l’Elysée largement dominée par Macron et Le Pen si l’on en croit les derniers sondages.

Les soutiens déjà acquis par Hamon

• Thomas Piketty : économiste de formation, Thomas Piketty a officialisé son soutien à Benoît Hamon le 12 février dernier lors d’un passage sur les antennes de France Inter dans le cadre de l’émission ‘‘Questions Politiques’’. Sa décision d’adhérer aux idées du candidat de gauche est une aubaine dans la campagne du quatrième homme de la présidentielle.

• Jean-Vincent Placé : écologiste et président de l’UDE (Union des Démocrates et des Ecologistes), le secrétaire d’Etat chargé de la Réforme de l’Etat a décidé de soutenir la candidature de Benoît Hamon le jeudi 23 février dernier. Sa décision est justifiée par ce qu’il qualifie de « sincère conversion écologique » de l’ancien secrétaire du PS.

• Jérôme Guedj : porte-parole du candidat socialiste, il est probablement dans l’entourage de Benoît Hamon celui à qui les sondages actuels font le moins d’effet. Il a récemment invité plusieurs « perturbateurs ministériels à fédérer une union autour du candidat socialiste pour une victoire du parti à l’élection présidentielle.

• Christiane Taubira : l’ancienne ministre de la justice officialisé son soutien à la candidature de Benoît Hamon lors de la cérémonie d’investiture de ce dernier le 05 février dernier.

• Yannick Jadot : après son retrait de la course à l’Elysée, l’écologiste a annoncé le 23 février dernier qu’il soutiendrait la candidature d’Hamon à la présidentielle d’avril 2017. Une union scellée après ‘‘l’accord formidable’’ qui a sanctionné les discussions entre les deux personnalités sur la transition énergétique.

• Jacques Capel : directeur de Campagne du parti socialiste dans le département de Lot.

Pour l’instant, le gouvernement n’a pas encore officialisé son soutien à Benoît Hamon dans cette course à l’Elysée, à l’exception de Najat Vallaud-Belkacem, la ministre chargée de l’éducation. Il est actuellement difficile de se pronostiquer un soutien collectif du gouvernement au candidat socialiste, dans la mesure où les membres du gouvernement avaient tous affirmé leur soutien à Valls pendant les primaires de gauche.

4,910 total views, 16 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !