HIGH TECH

Arnaque SMS en Côte d’Ivoire : opérateurs impuissants, population désemparée

Les nouvelles technologies, un outil au service des cybercriminels

L’arnaque à travers les SMS est un phénomène bien connu en Côte d’Ivoire. Une grande partie de la jeunesse ivoirienne s’est adonnée à cette tromperie, profitant ainsi de la démocratisation du web pour escroquer les honnêtes citoyens. Malgré l’ampleur du phénomène, les opérateurs mobiles restent toujours impuissants. La population, grande victime dans l’affaire, continue hélas de subir à tort ces manœuvres malsaines.

L’usage du téléphone dans la cybercriminalité

La population ivoirienne se trouve exposée depuis quelques années au phénomène de l’arnaque via l’envoi des SMS. C’est aujourd’hui en Côte d’Ivoire l’un des moyens par lesquels passent les escrocs pour dépouiller les honnêtes citoyens. On a tous reçu, et cela au moins une fois dans notre vie, des messages téléphoniques nous informant d’avoir gagné à des jeux auxquels nous n’avons jamais participé. Si la vigilance est de mise depuis quelques années, force est de constater que certains continuent malheureusement de se faire avoir par ces arnaqueurs. Les opérateurs mobiles au nom desquels ces messages frauduleux sont envoyés n’ont cessé de sensibiliser les ivoiriens sur le phénomène qui nuit d’une certaine façon à leur image. Mais concrètement, rien n’est fait par ces entreprises pour mettre leurs clients à l’abri de cette menace qui grandit de jour en jour.

L’arnaque a changé de forme

Les cybercriminels ne manquent pas d’imagination pour appâter les moins vigilants. Par le passé, ces arnaqueurs envoyaient des SMS à des personnes en les faisant croire que leur numéro a été tiré au sort pour recevoir des lots. Pour entrer en possession de leurs gains, ceux-ci sont priés d’entrer en contact avec un soit disant huissier ou avocat qui n’existe que de nom. Mais cette supercherie ayant été démasquée, ces jeunes gens sont revenus à la charge avec une nouvelle méthode : la théorie des places disponibles aux différents concours de la fonction publique. S’il vous arrive de recevoir des messages vous informant qu’il y’a des places disponibles pour la douane, l’ENA ou d’autres la police par exemple, ne répondez surtout pas car c’est tout simplement une manière de vous soutirer de l’argent.

La marge de manœuvre des opérateurs mobiles

Les maisons de télécommunications exerçant en Côte d’Ivoire n’ont hélas pas les moyens de filtrer l’envoi de tous les messages envoyés, ne serait-ce que pour une journée. Le seul moyen pour eux de lutter contre ce fléau est de multiplier les campagnes de sensibilisation à l’endroit de la population ivoirienne. Mais à ce niveau, l’engagement de ces opérateurs est loin d’être effective. Il appartient donc aux ivoiriens d’opter pour une vigilance absolue dans l’attente d’une solution miracle.

17,003 total views, 30 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut