Liste des auteurs

Marié et père d’un enfant, je suis né dans la symbolique ville de Bassam. J’ai passé la majeure partie de mon enfance auprès d’un tuteur à Abidjan où j’ai effectué mes études primaires et secondaires. Après le baccalauréat, je suis affecté dans une école de journalisme de la place. Après trois années de formation, je m’initie au métier de l’information en tant que correcteur d’articles pour des journaux publics pour finir plus tard comme chroniqueur. J’écris essentiellement sur l’actualité politique ivoirienne. Ma mission est d’éclairer le citoyen ivoirien dans sa longue démarche pour la quête de l’information crédible. Les journaux ivoiriens sont connus pour être à la solde de différentes personnalités du pays, raison pour laquelle ils adoptent un point de vue partisan dans le relai de l’information vers le public. Je me détache personnellement de cette pratique car j’estime qu’en tant que journalistes, il est important d’avoir une lecture objective des faits plutôt qu’une opinion partisane. J’appelle vivement les internautes ivoiriens, ceux de la diaspora ou même tous ceux qui suivent avec une attention particulière l’actualité en Côte d’Ivoire, à lire mes publications.je n’écris point pour exprimer mes émotions ou un quelconque sentiment personnel, mais j’écris dans le seul but d’édifier et de transmettre l’information sans altérer sa nature. Merci à tous ceux qui lisent régulièrement mes publications.

J’ai eu à faire des choix très importants dans ma vie dont le plus déterminant à mon sens a été d’embrasser la carrière de journaliste. Les raisons qui m’y ont amené sont loin d’être des motivations financières. Mais j’ai été séduit par les valeurs éthiques et déontologiques mises en avant par ce métier. Mais aujourd’hui, le journalisme est une activité beaucoup indexée pour son manque de professionnalisme et le non-respect de la vie privée. Dans mes écrits, je me bats pour tenter de restaurer cet ensemble de valeurs morales qui autrefois faisaient la clarté et la noblesse de notre métier. Parfois, nous journalistes sommes amenés à faire des choix pas toujours évidents. Entre le droit à l’information et le respect de la vie personnelle. D’un côté, on nous accuse d’être incompétents et de l’autre côté nous sommes réprimandés pour ingérence dans des affaires personnelles. Dans ce vacillement entre deux courants de pensées divergents, je fais solennellement le choix de vous informer. Dans mes écrits j’aborde toutes sortes de sujets. Grâce au métier de rédacteur web, j’ai appris à donner une nouvelle dimension au contenu de l’information. Informer dans le but d’édifier et d’observer en même temps le respect de la vie privée. Merci à ceux qui me suivent, sachez que c’est un immense plaisir pour moi d’écrire des articles pour vous. Et ça le restera toujours !

Me lancer dans le métier de l’écriture a été l’un des plus grands défis que j’ai eu à relever au cours de mon existence. Je suis issue d’une famille où la femme est beaucoup marginalisée et considérée comme un être passif. Grâce à l’écriture, je suis passé de cet état de passivité pour devenir une femme active dans la vie sociale. J’ai rencontré pas mal de difficultés mais avec de la persévérance j’ai réussi à me hisser dans le tissu social en tant que rédactrice en chef. J’aborde un peu toutes sortes de sujets dans mes écrits, mais je suis beaucoup plus attachée à l’actualité économique. Pour moi, le secteur économique est par excellence un domaine qui regorge d’opportunités à saisir. Mais bien souvent, des occasions en or échappent aux gens pour la simple raison qu’ils n’ont pas été informés de son existence. C’est la raison pour laquelle j’ai un penchant pour ce domaine car je souhaite mettre tous les citoyens au parfum des belles affaires à saisir. Je m’intéresse aux faits d’actualité en rapport le bien-être social des personnes et plus précisément les familles. Dans mes articles, j’évoque aussi des faits liés à la culture et à la mode ivoirienne. J’appelle tous les internautes d’ici et d’ailleurs à me lire régulièrement car l’écriture est plus qu’une simple passion pour moi.

Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !